Coopération culturelle régionale

Une délégation réunionnaise au IXè congrès international de l’A.I.T.F en Inde

UN VIBRANT HOMMAGE A SUDEL FUMA

Le IXè congrès international de l’A.I.T.F (Association on Indian Teachers on French) s’est tenue à Chenanaï, à l’Université de Madras les 14 et 16 février derniers. En collaboration avec l’Université de Madras et l’Association internationale des Etudes Québécquoises. L’Universiat de Madras vient de fêter son 160è anniversaire et est l’une des plus anciennes universités de l’Inde. Une forte délégation de La Réunion (Paul et Antoinette Canaguy, Aline Murin Hoarau, Dolaine et Bernard Fuma-Courtis, Bernard Batou-) conduite par l’Associaton HIstorun présidée par Paul Canaguy était invitée à cet événement. Le thème du Congrès : L’enseignement du FLE (Français Langue Etrangère) dans le monde : politiques linguistiques, méthodologiques et stratégiques pédagogiques. A cette occasion, l’Université de Madras a présenté le livre écrit par Sudel Fuma « Histoire d’un Peuple», traduit en tamoul. Un bel hommage à celui qui a consacré sa vie à la valorisation et la transmission de notre histoire dans l’océan Indien et qui a fait un gros travail de recherche sur les relations entre l’Inde et La Réunion. La présence de Dolaine Fuma, la sœur de Sudel, fut un grand moment d’émotion lors de la présentation de cet ouvrage en présence des représentants de l’association A.I.T.F, de l’Université de Madras, de l’Association Historun, de la Région Réunion, de l’Association Sauvegarde de la Mémoire Réunionnaise présidée par Bernard Batou… Une sculpture réalisée par Dolaine Fuma fut offerte aux organisateurs. « Aujourd’hui, nous visons un très grand moment d’histoire, a souligné le Professeur Madanagobalane. Sudel Fuma fut notre ami, notre historien et il a beaucoup œuvré pour le développement de nos relations entre l’Inde et La Réunion et entre les pays de l’océan Indien. Sa disparition a représenté un choc terrible pour nous et le fait de traduire son ouvrage Histoire d’un Peuple en tamoul est un signe de reconnaissance, de fierté pour tout ce que Sudel Fuma nous a apporté dans la transmission de notre histoire. C’est le plus bel hommage que nous pouvons lui rendre aujourd’hui ». Lors de cet événement, Bernard Batou a procédé à l’inauguration de l’exposition « les Routes de l’Esclave et de l’Engagé dans l’océan Indien ». Paul Canaguy a souhaité un renforcement des liens entre l’Inde et La Réunion sur le plan de la culture, du patrimoine, de la littérature, de la coopération culturelle…

 

Merci à Monsieur Batou Bernard pour cultureklicreunion