RENÉ LÉ GAYAR

Multi-instrumentiste, René Lacaille naît en 1946 (Ile de La Réunion) et grandit dans une famille de musiciens. Il monte sur scène la première fois à l’âge de 7 ans. Amoureux de l’accordéon depuis son enfance, il joue aussi des percussions, de la batterie, de la guitare et du saxophone. A 20 ans, il crée « Caméléon », premier groupe à mêler les sons traditionnels réunionnais aux rythmes modernes occidentaux. Il joue beaucoup à la Réunion dans les orchestres de bal, les boîtes de jazz avant de venir en métropole, dans les cabarets parisiens. Peu à peu, les frontières s’ouvrent : Europe, Afrique, Amérique du Nord ou du Sud… René Lacaille aiment les sonorités, les rythmes différents, les rencontres et joue avec ceux qui comme lui, aiment partager un peu de chaleur : Manu Dibango, Ray Lema, l’ONB… Danyél Waro et le guitariste américain Bob Brozman, restent ses acolytes favoris : le premier participant à son album « Patanpo » (sortie mars 1999), tandis que le second le rejoint en résidence pour l’enregistrement de « DigDig » (sortie mars 2002). René Lacaille est la vivacité incarnée de la Réunion, un homme totalement imprégné de son patrimoine culturel qui prône la joie de vivre et la convivialité. Accompagné de trois percussionnistes et d’un saxophoniste/flûtiste, il offre un concert détonnant, au rythme du séga et du maloya, flirtant aussi avec le blues ou la samba »