Être ou paraître ?

 

Drôle de monde celui dans lequel nous vivons . Une époque perdue entre l’élégance et la poésie de Michel Berger , de notre Alain Peters  ou de Jean Ferrat, d’un côté, et la vulgarité de Orelsan , ou Kanye West, de l’autre. Une époque où le monde est  tellement connectés qu’en réalité il est  déconnecté de tout . Une époque où, sur les réseaux sociaux, on prend le soin d’afficher le meilleur de soi, à coups de photos retravaillées ,  paraître plus beau, plus heureux que l’autre, mais en évitant, pourtant, de dire qu’on souffre en silence, que notre âme est torturé , qu’on a du mal à payer ses dettes en fin de mois… Une époque, vous l’aurez compris, où on ne vit pas, mais on survit.

LA RÉDACTION DE CULTUREKLIC