La culture est un bien de première nécessité

La culture fut aussi l’une des grandes victimes collatérales du confinement.Le flou artistique et n’a pas apporté les réponses espérées par tout un secteur culturel en attente de solutions concrètes .La culture n’est pas une marchandise comme une autre et la culture est-elle un produit de première nécessité, aussi vital pour l’esprit et l’équilibre . Le secteur accumule les millions d’euros de pertes à cause du coronavirus et l’avenir reste encore dans le brouillard .

LA REDACTION DE CULTUREKLIC