Et demain, on fait quoi ?

 Afin de permettre à chacune et à chacun de contribuer, échanger et d’envisager ensemble « l’après » . Le temps de l’ouverture de nos espaces pour le meilleur ou pour le pire . La question, en réalité, est double. Comment vivre avec ce que nous avons fait, avec cet environnement en ruine et transformer nos déchets en ressource positif . Parce que au début du confinement, l’on se prenait à imaginer un monde plus écologique, plus solidaire. Puis est venue la crise du COVID-19, et les vieux démons ont repris le dessus. En espérant toute cette matière recueillie, tous ces mots et ces maux pour tout le monde nous emmèneront vers un meilleur pour l’avenir de la planète et de tous ses habitants.

La rédaction de cultureklic