L’heure des décisions historiques ?

Elle n’est pas finie et on sait qu’elle sera historique. 2020 sera une année que nos enfants apprendront dans leur livre d’histoire, sûrement plus vite que les dates douloureuses de l’esclavage et de l’engagisme. La Covid-19 bouleverse encore aujourd’hui nos vies, nos habitudes, nos emplois. 

Eh oui ! Un virus s’invite dans la partie et on confine le monde. L’histoire retiendra que l’humanité confinée fit du bien à la Terre. Le temps d’une pause historique, nous pûmes presque deviner la Nature longtemps perdue et acclamée et aujourd’hui « possiblement » retrouvée. Je dis possiblement, au vu des enjeux économiques. L’argent, toujours l’argent. L’Etat s’endette, entêté à sauver l’économie telle qu’on la connait. D’ailleurs, c’était aussi la promesse de la dernière campagne électorale. Sauver l’économie, créer des emplois … on en a entendu de bien belles sérénades ! 

La COVID-19 aura-t-elle eue un impact sur les échéances électorales ? Peut-être l’abstention ? 

Au niveau national, on notera la belle percée des écologistes. A La Réunion, la campagne électorale aura au moins eu le mérite de nous révéler des personnalités politiques apparemment spécialistes en toute chose. Nous les savions fins connaisseurs de la faune locale : aedes albopictus, mouche des fruits, varroa destructor, et que sais-je encore. La Covid-19 nous fit découvrir des épidémiologistes, des médecins du travail, des écologistes, humanitaires, couturiers dans les rangs de candidats aux discours de circonstance. Il faut croire que ces discours-là font de l’effet. Blague à part, nous découvrons de nouvelles têtes, même si d’autres au contraire semblent visser sur leur fauteuil de maire. Voyons les décisions historiques qu’ils prendront, maintenant que leurs écharpes tricolores et les clés de 23 villes ont été dûment attribuées par les rares électeurs consciencieux du devoir citoyen. Je dis 23 villes, parce que l’Histoire retiendra également ce fait électoral. Sur la commune de l’Etang-Salé, le 50% plus une voix est, avouons-le, historique. Les électeurs seront probablement rappelés aux urnes pour désigner leur premier magistrat. Quelles décisions historiques pour La Réunion ? Prendre en compte les spécificités réunionnaises ? Changer de cap politique ? Devenir enfin autosuffisant énergétiquement, alimentairement ? Reforester La Réunion ? Consommer local ? Recruter local ? Se déplacer proprement ? Intensifier le télétravail ? bref ! que vont bien pouvoir faire les élus réunionnais pour faire bouger les choses, alors que la crise sanitaire actuelle nous contraint déjà dans notre vie quotidienne ? Que vont-ils faire, alors que le monde se prépare à subir une autre crise, économique cette fois-ci ? 

Babou B’Jalah