A partir du 1er janvier 2021, les nouvelles règles qui régissent les relations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, notamment pour les acteurs du secteur culturel, entrent en application. Après des mois de discussions intenses, la diplomatie de l’Union européenne alliée à la détermination et à l’unité des États membres, a permis d’aboutir le 24 décembre 2020 à un accord avec le Royaume-Uni, qui constitue le socle de la nouvelle relation depuis le 1er janvier 2021. Trouver un bon accord avec le Royaume-Uni était essentiel pour protéger nos citoyens, et notamment les acteurs du secteur culturel. Le ministère de la Culture a été mobilisé pour y contribuer et notamment pour défendre l’exception culturelle, notamment par l’exclusion des services audiovisuels de l’accord commercial. Le ministère a également œuvré pour que soit conservée une politique culturelle et de création ambitieuse, que ce soit pour le marché de l’art, l’architecture ou encore la propriété littéraire et artistique. Pour continuer à développer la coopération culturelle avec le Royaume-Uni, le ministère a milité pour que le Royaume-Uni puisse participer, s’il le souhaite, et ce sous certaines conditions au programme européen de financement Europe créative, ce que l’accord permet. Vous trouverez ci-dessous des premiers éléments d’information relatif au secteur culturel sous la forme de questions et de réponses. Cette page sera mise à jour progressivement.