Salle 1
« Un mizé pou tanto, pou talèr, pou domin » Maquette du projet de musée.
Après la présentation de l’esquisse retenue par le jury en 2019, ce Gran 20 désanm propose celle de la maquette. Évolutive, elle affine encore la diffusion des informations auprès du grand public.

 

Salle 2
« Rant dann ron » Portail Esclavage à La Réunion www.portail-esclavage-reunion.fr

Déjà disponible en français et en anglais, ce site unique sur la thématique est disponible à compter de 2021 en portugais.
C’est en 2018 qu’a été créé ce portail web dédié, géré par le musée de Villèle dans la complémentarité du site internet du musée (www.musée-villele.re) centré sur ses
collections et son offre culturelle.
Venant combler un manque sur la Toile, ce portail donne accès à des connaissances multiples, relevant du champ de la recherche historique et aussi de la mémoire. A
ce jour, 52 contributions, rédigées par 46 contributeurs, sont disponibles.
Ce centre de ressources spécialisé, unique sur le sujet, est un espace de connaissances et un support de mise en relation avec le monde, qui s’adresse donc aux chercheurs, aux institutions éducatives et patrimoniales, aux associations… de La Réunion et d’ailleurs.
Sa traduction complète en langue portugaise, conforte les champs de coopération historique et culturelle avec l’un des grands pays de peuplement de La Réunion – Le Mozambique – et trace de nouvelles perspectives d’échanges avec les pays lusophones dont l’histoire a partie liée avec l’esclavage.

 

Salle 3
« Kart lesklavaz dann bitasion »

Présentation d’une préfiguration de l’Atlas de l’Esclavage à La Réunion (écran et textes).
La réalisation de cet atlas historique, scientifique et grand public, a été lancée en mai 2021 à l’occasion des 20 ans de la loi Taubira.
A terme, il a vocation à travers des cartes, à restituer différents aspects (spatiaux, historiques, patrimoniaux et mémoriaux) des habitations et de l’esclavage à Bourbon.
Une salle du musée est consacrée à la présentation physique et numérique des 1ères cartes, permettant déjà au public d’appréhender la richesse des données historiques, géographiques, thématiques… dont la lecture combinée permet de comprendre comment l’esclavage a structuré la société, les paysages, l’économie… de La Réunion.
Cette cartographie, agrémentée d’infographies, fera la synthèse de l’état des connaissances, elle pourra être déclinée à terme dans une version papier, elle
veillera surtout à répondre à des objectifs de vulgarisation, de pédagogie et d’usage scientifique. Cet outil inédit doit donc être fédérateur, tant au niveau de sa réalisation – il doit rassembler à ce titre les institutions nationales et locales, les chercheurs, le monde associatif… – qu’au niveau de sa diffusion.

 

Salle 4
« Nou fé lo plan, nou prépar nout zarlor »

Présentation des dernières acquisitions d’objets de collection.
Dans la perspective d’une présentation la plus riche possible de l’histoire de l’esclavage dans le futur musée, le Département dynamise sa politique d’enrichissement des collections afférentes.
En 2021, il présentera ses dernières acquisitions : livre ancien, pièces de numismatique et aussi une pièce du musée des arts décoratifs de l’océan Indien (Conseil régional) et des tambours du musée Saranghi.

 

Du mardi au dimanche de 9h30 à 12h30 et de 13h30 h à 17h30

Fermeture habituelle le lundi

Fermé les 1er mai / 1er janvier / 25 décembre

Domaine Panon-Desbassyns
97435 Saint-Gilles-les-Hauts
Tél : 0262 55 64 10 / Fax : 0262 55 51 91
Mél : musee.villele@cg974.fr