QUESTIONS DÉCALÉES avec …JOHNY GUICHARD….

 

Cultureklicreunion : Qu'emporterais-tu sur une île déserte ?

 

Tous mes souvenirs.

 

Cultureklicreunion : Si tu étais un plat de la réunion ?

 

Un carry canard au feu de bois.

 

Cultureklicreunion : Si un génie t'offre de réaliser 3 voeux, quels seraient-ils?

 

-la santé.

-le bonheur des enfants.

-un autre bébé.

 

 

Cultureklicreunion : Que représente le mot culture pour toi ?

 

Les coutumes d’un peuple, son histoire ses origines.

 

Cultureklicreunion : Tu te vois comment dans 10 ans ?

 

Rempli de sagesse en savourant chaque précieux instant de la vie.

et profiter des futurs petits enfants.

 

 

Cultureklicreunion : Ton mot créole que tu adores employés ?

 

Couillon.

 

Cultureklicreunion : Quelle chanson te file la pêche à coup sur ?

 

Georgia de Mickael Bolton.

 

Cultureklicreunion : L’ile de la réunion en définition selon vous ?

 

Une île ou il fait bon de vivre de part son métissage et ses différentes cultures. 

pour avoir eu la chance de voyager un peu partout dans le monde j’ai pu constater qu’on est pas si mal lotis.

tout n’est pas parfait mais si on regarde ailleurs on peut s’estimer heureux d’être français.

 

Cultureklicreunion : La personnalité de la réunion qui vous a influencer?

 

Sully Rivière.

 

Cultureklicreunion : une soirée en tête à tête avec ….

 

Ma femme chérie.

 

Mon actu et mes projets : en tournée jusqu'en octobre à la Réunion .

 

le 1er Sept au Téât plein air de St Gilles .

 

le 15 sept au théâtre des sables à l'étang salé .

 

le 22 sept à la salle Gramoun lélé à St Benoit .

 

le 6 Octobre à la salle le Fangourin à la petite île .

 

Et une prestation à Poitier le 1ER décembre .

Un immense concours de chant pour 2019 après le Karatour une autre surprise attend les futurs candidats .

 

 

PROPOS RECUEILLIS PAR THIERRY VILLENDEUIL 

Cultureklicreunion .re 

LE QUOTIDIEN D'UN DÉPUTÉ Terrain, interventions, travaux parlementaires, lobbies

 

 

 
A l'occasion de l'élection législative partielle de la septième circonscription à la fin de ce mois, il peut être intéressant, pour l'électeur, de savoir de quoi est fait le quotidien d'un député.
Un député qui veut travailler a de quoi faire. Pour l'électeur moyen, le travail le plus visible est le travail de terrain et celui des interventions. S'il ne voit pas son député et si, toutes les fois qu'il le sollicite, il n'y a pas de résultat, le député n'est pas bon. Pourtant, son activité principale mais qui est la moins visible, ce sont les travaux parlementaires. Enfin, le député est très sollicité par des groupes de toutes sortes, pour qu'il défende leurs intérêts : les lobbies.
Le terrain
En France, tous les vendredis, les députés quittent Paris pour la province, leur circonscription. Les députés réunionnais ne viennent peut-être pas chaque semaine à La Réunion, mais ils y viennent souvent. Ce contact avec les électeurs est, en effet, important. Les gens ont besoin de rencontrer le député à sa permanence, à l'occasion d'inaugurations, de tournées dans les communes, de le voir aux manifestations patriotiques, à la télévision, d'entendre parler de lui dans les journaux, de l'inviter aux assemblées générales de leurs associations, etc. Le député doit être présent dans sa circonscription, il doit être accessible à ses électeurs. Il est important que s'instaure entre lui et les populations un dialogue permanent. Il y a, ici, à La Réunion, une certaine tendance pour les députés, à être des chefs. Ils commandent, ils organisent, ils excluent. C'est de moins en moins apprécié. Rares sont ceux qui se présentent comme « des serviteurs » du peuple, à son écoute et en dialogue avec lui. C'est dans ce dialogue de « terrain », que s'enracinent des idées, que se trouve la source des actions, qu'évoluent les situations, avec le peuple et pour le peuple.
Qui, parmi les treize candidats de la fin du mois, dans la septième circonscription, répond à ce portrait de député de terrain, de député au service du peuple, de député en dialogue avec le peuple ; avec tout le peuple, pas seulement une poignée de copains, pas seulement des partisans ?
Les interventions
La qualité la plus appréciée des électeurs, chez leur député, c'est l'efficacité de leurs interventions pour régler leurs problèmes personnels, familiaux, associatifs, d'entreprise : un emploi, un logement, une mutation, un contentieux, une subvention, un marché, une autorisation, un permis, etc.
Cette activité occupe une place considérable dans l'emploi du temps d'un député. On dit que les députés entretiennent, par ce biais, une clientèle d'électeurs qui voteront pour eux, par reconnaissance. Ce que l'on appelle « le clientélisme». Les choses étant ce qu'elles sont, les interventions d'un député en faveur de personnes en difficulté ou dans le besoin, pour toutes sortes de raisons, peuvent être une bonne chose. Il en est de même pour les interventions en faveur de catégories de citoyens victimes de mesures administratives inappropriées, d'injustices, d'arbitraires avérés ou de catastrophes naturelles. Mais les interventions pour acheter des voix, interventions souvent injustifiées, parfois illégales, ces interventions-, elles, sont malsaines et condamnables. Elles sont de plus en plus sanctionnées.
Dans ce domaine, les députés ont perdu une grande partie de leurs moyens dans la mesure où ils ne peuvent plus diriger une collectivité, être maire, président de région ou de département. Ce sont ces élus qui distribuent logements, emplois, et autres autorisations et permis. Les députés doivent intervenir auprès d'eux comme auprès des ministres.
Travaux parlementaires
L'activité principale d'un député, celle qui est la moins visible et la moins intéressante pour les électeurs malheureusement, ce sont les travaux parlementaires: le travail en commission, l'étude et le vote des lois, les débats publics, les questions au gouvernement, les missions. De tout ce travail, les questions au gouvernement sont les plus visibles. Elles sont publiques et passent à la télévision. Les électeurs réunionnais, savent-ils quelles sont les activités de leurs députés à l'assemblée nationale, à quelle commission ils appartiennent, quels ont été leur vote pour le train de lois de cette dernière année : loi travail, réformes de la retraite, changement de statut de la SNCF, savent-ils quels députés se sont opposés à la ratification du traité franco-mauricien concernant Tromelin, etc. ? Les électeurs réunionnais sont-ils au courant des missions parlementaires de leurs députés ou de leur participation à des missions parlementaires ? Un JPH ne suffirait pas pour développer ce thème des travaux parlementaires. Nous avons évoqué la partie législativede ces travaux, mais il y a encore l'aspect contrôle de l'exécutif (du Gouvernement). Cela est, en effet, une des fonctions du parlement. Où sont nos députés pour ce travail ? Dans l'affaire des vaches folles de La Réunion, il y a eu, manifestement, un manque de suivi de l'action du Gouvernement et un manque de contrôle de la part de nos parlementaires.
Les électeurs de la fin du mois, pour la législative partielle, ont-ils interrogé les candidats en piste, sur leurs positionnements par rapport aux réformes en chantier (la réforme des retraites, le paiement de l'impôt par prélèvement à la source), sur le budget de la Nation qui se prépare pour 2019 ?
Les lobbies
Alors que le pression pour les interventions provient de personnes, d'associations, d'entreprises particulières, la pression des lobbies provient de groupes importants, constitués, organisés, religieux, culturels, sociaux, économiques. La pression peut être pour de bonnes causes ou pour des intérêts financiers, des intérêts de pouvoir particuliers, contraires à l'intérêt général et au bien commun. Cette deuxième catégorie, qui dispose de moyens de pression importants, arrivent à leur fin par la corruption : de l'argent, des cadeaux, des « services » divers et variés. Les lobbies ont fait la une des journaux au moment de la démission de Monsieur Hulot, il y a quelques semaines.
Voilà ce qui attend le député que les électeurs des 23 et 30 septembre désigneront.
 
PAUL HOARAU

DÉTAK LA LANG EK PATRICE TREUTHARDT....MILITAN KILTIREL 

 

 

 

 

Cultureklicreunion : Qu'emporterais-tu sur une île déserte ?

 

- Pou moin lil dézèr i ékzis pa ! Mi guingn pa viv san domoun.

 

 

Cultureklicreunion : Si tu étais un plat de La Réunion ?

 

- Rougay sosis

 

Cultureklicreunion : Si un génie t'offre de réaliser 3 voeux, lesquels seraient-ils?

 

- In planèt an bone santé

- Fé disparèt la guèr

- Rann la lang kréol ofisièl

 

Cultureklicreunion : Que représente le mot culture pour toi ?

 

- Viv èk domoun dann larmoni, koz nout lang kréol, partaz la boté

 

Cultureklicreunion : Comment te vois-tu dans 10 ans ?

 

- In poèt Larényon kom zordi

 

Cultureklicreunion : Le mot créole que tu adores employer ?

 

- Gayar

 

Cultureklicreunion : Quelle chanson te file la pêche à coup sûr ?

 

- Malbarèse y veut pas manger (E.Pitou-L.Mirault)

 

Cultureklicreunion : L’ile de La Réunion en définition selon toi ?

 

- Nou la fé mirak

 

Cultureklicreunion: La personnalité de La Réunion qui t’ a influencé?

 

- Firmin Viry

 

Cultureklicreunion : une soirée en tête à tête avec ….

 

- Mon madam

 

PROPOS RECUEILLIS PAR THIERRY VILLENDEUIL 

Cultureklicreunion .re 

 

Patrice Treuthardt est un poète français né le à Saint-Pierre de La Réunion. Il constitue l'un des représentants de la poésie réunionnaise contemporaine. Après des études en métropole, de retour dans son île natale, il écrit son premier recueil de poésie, un long poème entièrement en kréol : Kozman maloya (1977). Patrice Treuthardt est animateur de Kabar-poèm, concept qu’il a mis en place pour la diffusion de la parole poétique réunionnaise.

Il est aussi un militant de la vie associative, animateur et intervenant par le Conte et la Poésie dans les établissements scolaires, bibliothèques, lieux culturels et dans des kabars et cafés littéraires. Il est l’un des membres fondateurs et actifs du groupe Ziskakan (1979) qui met en musique ses textes.

Le poète, participe régulièrement à des réunions littéraires internationales comme le Salon du livre du Mans ou le Centre International de Poésie de Marseille.

Il a été nommé Citoyen d'honneur de la ville du Port le 5 décembre 2017.

 

 

 

 

BEL ÉLAN DE SOLIDARITÉ D'ARTISTES POUR CILAOS 

 

 

À partir de demain , jeudi 9 aout jusqu'au 15 aout , les artistes se donnent rendez vous à calaos et se donnent la main afin d 'inciter les réunionnais à reconquérir la destination et venir en soutien aux acteurs économiques du cirque .

Lors des deux premiers jours de la manifestation, jeudi et vendredi , une caravane d'artistes sillonneront la route de Cilaos pour s'inspirer des paysages spectaculaires de cette ville . Cette manifestation , intitulée ( Explore la réunion  :les un très , est organisée par la fédération Réunionnaise de tourisme . Les oeuvres seront par la suite restituées au coeur de la ville de Cilaos , samedi .

Enfin, une oeuvre collective intitulé cadavre exquis seras réalisée sur la place du marché forain de Cilaos .

Larchipel des métiers d'arts de Cilaos organise également des animations musicales le samedi 11, dimanche 12 et mercredi 15 aout .

Pour sapait , l'association Hang'art 410 met en place une exposition à l'officie de tourisme de Cilaos dès le samedi 11 aout .

Les artistes présents à cette manifestation artistique : l'artiste peintre  ,chanteur ,batteur , et percussionniste Charly Lesquelin , l'artiste plasticien Davis Saminadin alias Sami , le sculpteur Dominique Turbin ,

La plasticienne Catijamas , le graffiteur et sérigraphe Reo 1 , l'artiste peintre -sculpteur-graveur Jean -Luc Boyer et le peintre Éric Etangsale .

 

Cette manifestation à pour objectif de relancer l'économie de la ville de Cilaos après un début de saison particulièrement catastrophique pendant laquelle les prestataires touristiques et commerçants ont subis une très forte baisse de fréquentation et n'ont pas pu maintenir leurs activités avec le reste de l'ile .

Alors rendez-vous à Cilaos pour accentuer cette solidarité réunionnaise autour de belle initiative d'artistes .

 

 

 

 

GEEKALI À LA NORDEV DU 11 AU 12 AOUT 

La Réunion n’échappe pas au phénomène de la digitalisation de sa société. L’émergence des outils du numérique couplée au foisonnement des applications nous poussent à changer nos habitudes de vies.
D’un autre côté beaucoup de réunionnais.e.s sont très actifs dans la culture geek (pop culture) : jeux vidéo, cosplay, audiovisuel, bande-dessiné, technologie de l’informatique,... ou aussi appelé culture de l’imaginaire. De l’appropriation à l’utilisation, ils sont aujourd’hui nombreux à exceller dans ces domaines. Youtubeurs péi avec des millions de vue, un Réunionnais 9ème au championnat Mondiale de Jeux Vidéos Combat 2D au Japon, des réunionnais.e.s travaillant sur les gros blockbuster américain comme les Avengers ou les Minions, les exemples foisonnent malgré une médiatisation encore trop faible.

C’est pourquoi, notre association a décidé d’organiser un salon pour valoriser toutes nos forces vives locales évoluant dans le milieu.

LE SALON GEEKALI

Le 11 et 12 août 2018 se tiendra dans le Parc des Expositions de la Nordev le salon Geekali. Ce salon est une invitation au voyage de la culture Geek (appelé aussi pop culture) et dans le monde du numérique.

C’est événement répond à une attente forte de la communauté Geek de l’île. Elle proposera aussi aux néophytes de découvrir l’univers de la prospective et de l’imaginaire. Durant deux jours, vous pourrez découvrir toutes les forces vives locales qui rayonnent aussi à l’international grâce aux outils du numérique.

De la calligraphie asiatique (culture Manga) aux lunettes VR, le salon proposera au public la pleine mesure de la société non plus de demain mais bien celle d’aujourd’hui. Bande dessinée, musique, jeux vidéos, cosplay, lunette VR, calligraphie, danses, ateliers, la programmation du salon se veut éclectique mais inscrite dans une même direction : l’ouverture au monde de notre île par les acteurs endémiques de la Réunion.

Pour cette première édition, nous avons 4 invités internationaux. Nous avons deux Mauriciens spécialisés dans le cosplay dont le champion de l’île sœur qui interviendront avec les cosplayeurs locaux. Nous avons invité aussi la championne de Madagascar de Cosplay et la représentante de Tana Games Week, la plus grosse

page3image7107792

Manifestation d’E-sport à Madagascar. Ces invitations aboutiront sur une prochaine coopération entre toutes les îles sur des projets communs.

Une tarification en pré-vente vous proposera des billets plus attractifs : 8 € pass un jour – 12 € pass deux jours – 25 € pass famille.
La tarification sur place sera : 9 € pass un jour – 14 € pass deux jours – 25 € passfamille.

Le salon se veut aussi solidaire. L’entrée sera gratuite pour les moins de 8 ans et les PMR.

 

2. LES OBJECTIFS DE NOTRE SALON


Par le biais de l’organisation de notre salon, nous souhaitons atteindre 5 objectifsforts.

1. PROPOSER UN SALON FÉDÉRANT TOUTES LES FORCES ET TOUS LES ACTEURS DE LA CULTURE POPULAIRE GEEK
Notre salon s’inscrit tout d’abord dans une synergie de fédération de l’ensemble des acteurs de la culture du Geek et du numérique. Associations, entreprises, porteurs de projets, individus, le but est de mettre en commun toutes nos connaissances pour élaborer des projets communs.

2. FAIRE DÉCOUVRIR LES INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES
ET LE NUMÉRIQUE
Le salon se veut être le lieu de découverte des nouvelles technologies et des innovations qui transformeront la société de demain. Durant deux jours, nous proposons au public de découvrir des innovations techniques et de les appréhender par le biais d’atelier. Ce salon s’inscrit dans une dynamique humaine. Nous souhaitons replacer l’humain et le préparer au mieux à l’utilisation de ses nouvelles technologies.

3. CONSTRUIRE DES PARTENARIATS À L’INTERNATIONAL PAR LE BIAIS DU SALON

Internationaliser le salon était une priorité pour nous. Il existe dans le bassin de l’Océan Indien des forces vives qui s’exportent sur plusieurs continents. Au niveau local, nous avons plusieurs réunionnais qui s’exportent voire brillent à l’international dans ce domaine.

4. PROFESSIONNALISER TOUS LES PORTEURS, ACTEURS DE LA CULTURE GEEK

Partir à l’international oblige à nous professionnaliser et monter en compétences.C’est pourquoi, nous profiterons des interactions avec l’international pour capitaliseren termes d’ingénierie pour pouvoir exporter les savoir-faires locaux.

5. ETRE UN VRAI LABEL À L’IMAGE D’UN SAKIFO OU D’UN GRAND RAID

La Réunion possède en musique son Sakifo. Elle possède en sport son Grand Raid. Le dernier objectif pour nous est de faire du salon un label fort dans la promotion de la culture du Geek et du numérique. Nous souhaitons à termes être le nouveau Japan Expo de l’Océan Indien.

Nous n’oublions pas le côté «entertainment» qui est propre aux salons de la pop culture geek avec des activités ludiques pour le grand public.

3. QUATRE PÔLES


Notre salon sera constitué de 4 pôles forts. Ces pôles seront les murs porteurs et lefil conducteur de notre manifestation.

UN PÔLE CULTUREL ET TRADITIONNEL

Nous proposerons toutes les facettes du patrimoine matériel et immatériel de l’Asie propre à la culture du Manga. Diverses animations autour de la calligraphie, les jeux traditionnels, la cuisine, la couture rythmeront cette partie de manifestation. Ce pôle permet aussi de souligner l’évolution culturelle d’une société passant du côté traditionnel au moderne.

UN PÔLE CRÉATIF

Nous ferons découvrir tous les process de création et de fabrication d’un manga, d’un jeux vidéo, d’un univers fantastique, de prêt à porter, de costumes avec une grosse partie sur le cosplay. Nous inviterons à découvrir bien sur les artistes du Département pour cette première édition.

UN PÔLE INNOVATION

Nous ferons plonger le public dans l’univers d’aujourd’hui et les technologies de demain. Nous proposerons par exemple une découverte de la réalité virtuelle sous toute ces facettes pédagogiques ou en jeux vidéo. Nous accueillerons une imprimante 3D pouvant concevoir des impressions d’un mètre cube. Nous inviterons le public à découvrir un fab lab ainsi que plusieurs centres de formation dans le domaine du numérique. Nous proposerons aussi au public de découvrir les écoles péi.

UN PÔLE ANIMATION

Cette partie regroupera toute une série d’animations proposée pendant les deuxjours de salon. A savoir, un concours de cosplay (costumes) sera organisé afin depréparer les futurs vainqueurs à postuler à la Coupe de France. Show case sur la thématique des musiques de séries et de dessins animés rappelleront l’univers du Geek. Jeux, Quizz, prestations de danses, Héroïque Fantaisie, du Star Wars, un paneld’activité offrira au public présent une large vision de la culture Geek sur un podium.

4. À NE PAS RATER


Pour cette première édition, plusieurs moments forts seront mis à l’honneur. Vous trouverez un premier tour horizon des évènements à ne pas manquer.

TOURNOIS DE JEU VIDÉOS ET TOURNOI COSPLAY

Le salon mettra à l’honneur les tournois. Un tournoi de jeu vidéo sur 6 jeux sera proposé au public avec une partie en jeu libre pour toutes celles et ceux souhaitant juste s’amuser. Un tournoi de cosplay avec la participation d’un jury de Maurice etde Madagascar invitera tous les cosplayeurs locaux à s’affronter. Cette premièreétape s’inscrit dans un processus d’inscription du cosplay dans les championnats de France ou de l’Océan Idien pour les prochaines éditions.

LANCEMENT DU PREMIER MANGAKA RÉUNIONNAIS REDSKIN DE STAARK.

A l’occasion du salon Geekali, l’éditeur des Bulles de l’Océan et l’auteur Staark présenteront en avant-première le premier manga Réunionnais Redskin. Le premier volet des 4 tomes sera à découvrir en exclusivité durant les deux jours.

PRÉSENTATION ET SORTIE DU JEU VIDÉO PÉI «FANTASY BALL»

Arnaud Bru formé à l’ILOI de la Réunion et ayant travaillé à Ubisoft Abu Dhabi vous présentera son dernier jeu vidéo made in la Réunion : Fantasy Ball. Jeu à 4 Joueurs en Multijoueur-Local ou vous pouvez incarner des personnages de fantaisie cartoon type Magicien ou Guerrier, dans des matchs de «foot» frénétiques en arène. Ce jeu a été développé entièrement à la Réunion en collaboration avec des étudiants de l’Iloi. Vous pourrez découvrir ce jeu sur le stand de Bouftang (collectif des professionnels du jeu vidéo à la Réunion).

IMPRIMANTE 3D ET UN FAB LAB

Connaissez vous la modélisation des objets en 3D ? Ce n’est plus de la science-fiction, le salon Geekali vous propose de découvrir des impressions en gros volumeainsi que des objets modéliser en 3D. Il faut savoir que la Chine utilise cette technique d’impression pour construire des maisons. Aux Etats-Unis, Mc Donald expérimente l’impression de burger en 3D pour une commercialisation prévue à court terme. Cette animation prévue sur notre salon vous donnera un aperçu du potentiel de demain. Le Fab Lab, pour synthétiser, permet de passer de l’idée à la conceptualisation

et la production physique d’un produit. Sous forme d’atelier combinant nouvelles technologies, logiciel en open source et partage d’information, le Fab Lab permet la construction de n’importe quel objet à partir d’une idée de départ.

EPITECH ET AJ FORM – FORMATION ET E LEARNING

S’amuser c’est bien, se former c’est encore mieux ! Le salon Geekali ne s’inscrit pas uniquement dans le côté ludique. Nous avons invité deux centres de formation dans le domaine du Numérique. Epitech est une grande école de l’innovation et de l’expertise informatique. Elle présentera ainsi à tous ceux qui sont intéressésses différents cursus pour devenir ingénieur. Aj Form est un centre de formationmais spécialisé dans le e-learning. Il proposera aussi quelques ateliers en direct de formation en ligne. La formation qui prendra une place prépondérante avec l’avènement d’internet et du numérique. Se former maintenant aboli la contrainte physique du déplacement dans l’espace. Aj Form en fera la démonstration.

CRÉATIVITÉ ET ŒUVRE ARTISTIQUE

La culture asiatique fait aussi la part belle aux artistes péi. Un défilé de créationsinspirées de la mode japonaise traditionnelle et moderne sera proposé pendant le salon. Plusieurs d’autres artistes proposeront des stands de créations d’œuvres d’artinfluencé par toute cette culture en lien direct avec les Geek passionnés de Manga.

ANIMATIONS POUR LES PETITS ET LES PLUS GRANDS

Plusieurs animations sont prévues pour les tous petits. A savoir, des ateliers de dessin de super héros feront découvrir aux petits comme aux grands de manière ludique la pop culture. Vous pourrez aussi réaliser des porte-clés en pixels de vos personnages de jeux vidéo préféré. Un de nos partenaires proposera un concoursde peinture de figurine sur un atelier. Des tounois de jeu de cartes (Pokemon, Magic,Yu-Gi-Oh!, Dragon Ball Super, etc) seront aussi mis à l’honneurs pour tous les joueurs de cartes. Vous aimez les sabres lasers ? Ludosport et son école de sabre Star Wars seront présents pour une démonstration et initiation aux techniques du sabre laser. Prizoners vous proposera une nouvelle animation en vogue un mix entre les sabre laser et guitar hero en réalité virtuelle.

Et encore plein d’autre chose... à découvrir sur le salon. La programmation détaillée se retrouve en annexe.

5. UN SALON DE L’OCÉAN INDIEN


Pour cette première édition, notre avons décidé de convier des acteurs de l’île Maurice et de Madagascar. Cette première collaboration pose les bases de futurs projets en commun pour valoriser les forces vives du bassin de l’Océan Indien. Nous nous inscrivons ainsi dans un pan de la coopération régionale.

MADAGASCAR

Nos invités de la grande île sont Stéphanie Miora championne de Cosplay deMadagascar. Elle intègrera le jury pour le grand tournoi de cosplay. Nous profiteronsde sa présence pour échanger sur les techniques de cosplay durant son séjour en organisant des rencontres avec les cosplayeurs de la Réunion. La seconde invitée est Muriel Randriamasimanana dirigeante de la start up Projet Alpha spécialiste dans l’événement E-sport et organisatrice de la Tana Games Week. Leur objectif est de développer la communauté des gamers sur Madagascar et l’exporter dans les tournois mondiaux. L’objectif de cette rencontre est de pouvoir rentrer dans les tournois internationaux avec les gamers de Madagascar.

MAURICE

Nos deux invités de Maurice évoluent dans le cosplay. Stéphan Wong est le dirigeant du gros événement de cosplay Animemext en décembre. Il s’agit du plus gros concours de cosplay à Maurice. Frédéric Lamarque est le champion de cosplay Mauricien. Son prochain arrêt sera pour la Comic Con Africa en tant que Challenger pour un concours de haut niveau. Leurs venues sera ainsi l’occasion pour nous de partager des expériences sur le cosplay à l’international. L’idée est de pouvoir emmener unedélégation réunionnaise participer au tournoi de Maurice afin de confronter nos niveaux et développer la filiaire cosplay.

page8image3805792page8image3806016page8image3806464
 

Nous souhaitons aussi remercier l’association Run Action du Chaudron qui nous a prêté ses locaux de l’EPN pour travailler à la mise en place du salon. Run Action reconnue pour ses actions sociales, culturelles, d’insertion par le travail gère aussi l’un des plus grands jardins familiaux de France au Chaudron. A cette occasion, un des bénévoles de l’association nous a confectionné les fauteuils de notre coin salon par le bais de récupérations de palettes. Nous tenons à remercier monsieur Marcellin Hoarau pour cette réalisation. Le Geekali au delà d’un salon de la culture Geek et du numérique s’inscrit dans une logique citoyenne et participative.

 

page11image5077056
page12image5808144page12image5807936

GEEKALI TOURNAMENT (2)

SPÉCIAL VERSUS FIGHTING

(1) Tarif en plus du billet d’entrée au salon à régler sur place. (2) Match amicaux pour tous public à partir de 12 ans selon le PEGI du jeu (sous inscription).

12 août 2018

•DRAGON BALL FIGHTER Z(PS4)

•STREET FIGHTER V(PS4)

Geekali ou www.geekali.re

page12image7079680page12image7080800

11 août 2018

•NARUTO SHIPPUDENULTIMATE NINJA STORM IVRoad to Boruto (PS4)

•TEKKEN VII(PS4)

Infos et inscriptions sur

page12image5810016page12image5810224

TOURNOIS IMPERION

GRATUIT et sous inscription via la page Facebook de IMPERION.

12 août 2018

TOURNOIS LEAGUE OF LEGENDS
(13h à 18h40)
Free Play le matin pour le public

Imperion


11 août 2018

TOURNOIS FORTNITE

(13h30 à 17h30)

Free Play le matin pour le public

Infos et inscriptions sur

TARIFS (5)
Adulte et enfants........................................................ 8 €

(à partir de 8 ans et +) Gratuit pour les moins de 8 ans

Pass Famille................................................................... 25 €Valable pour 2 adultes et 2 enfants UNIQUEMENT

Pass Individuel 2 jours.............................................. 12 €Valable pour 2 scans de contrôle

EN LIGNE

SUR PLACE

9 € 25 €

14 €


(5) BILLETTERIE EN LIGNE sur www.billetplus.re

page16image1793536
 
 
 
 

Colloque International au Musée Stella Matutina

L’engagisme dans l’océan Indien,

histoire globale, nouvelles perspectives

Organisé en partenariat avec l'ODI REUNION et l'Université de la Réunion

 

 

Le PROGRAMME

 

JEUDI 09 AOÛT

09H00 Accueil des participants, ouverture musicale, allocutions d’ouverture par les officiels (Région Réunion, Consulat de l’Inde, CRESOI, ODI, Musée stella Matutina). 

 

SESSION 1 : Dimension interculturelle de l’engagisme 

Président/Chairperson : PROSPER EVE, Université de La Réunion 

 

10H15 - DANIEL VARGA, agrégé d’histoire, professeur en classes préparatoires : «L’engagisme Vietnamien à La Réunion : exemple de l’introduction de travailleurs dans le cadre colonial de l’empire français». 

10H45 - JEHANNE-EMMANUELLE MONNIER, docteure en Histoire, Université de La Réunion « Le défi du recrutement d’engagés africains libres 1849-1859». 

11H15 - SATYENDRA PEERTHUM, University of Mauritius, Aapravasi Ghat Trust Fondation : «Commemorating the making of our history : a picturial presentation of the historic and heritage value of the unique indenture immigration records of the Mauritian Republic (1826-1950)» / «Présentation en images de la valeur historique et patrimoniale des archives de l’immigration, la République de Maurice (1826-1950)». 

12H00 Pause déjeuner

SESSION 2 : Migrations et échanges culturels au XIXe 

Président/Chairperson : KALPANA HIRALAL, Université de Durban 

 

14H00 - NIDHI JAÏN, docteure en sciences politiques, ICSSR (Indian Council of Social Science Research), University of Udaipur, Rajasthan : «Indian jain diaspora migration in 19th century» / «L’émigration de la diaspora jaïne au XIXe siècle». 

14H30 -CÉLINE RAMSAMY-GIANCONE, CRESOI : «Les missions catholiques en Inde du Sud au XIXe siècle». 

15H00 - SANGARI ANANDANADARAJA, CRESOI : «Pondichéry et l’île Bourbon, des liens étroits dès le XVIIIe siècle». 

15H30 Pause café / thé

 

SESSION 3 : Légendes et épopées indiennes dans les Mascareignes

Présidente/Chairperson : CÉLINE RAMSAMY-GIANCONE, Université de La Réunion 

 

16H00 -SATYENDRA PEERTHUM, Lecturer University of Mauritius, AGTF : «The Historic Importance and Symbolism of the Ramayana and Ram Leela Among Indian Indentured Labourers and their Descendants in Mauritius During the 19th and 20th Centuries» / «L’importance historique et le symbolisme du Ramayana et du Ram-Leela chez les engagés indiens de Maurice et leurs descendants, XIXe-XXe siècle». 

16H30 - MAREK AHNEE, Université Mc Gill : «De Madurai à Changy : la geste de Mardévirin comme grand récit de l’Engagement et de la Plantation». 

17H00 - GOVINDIN SULLY SANTA, Chercheur associé au LCF et Chargé de cours
à la FLSH (Université de La Réunion) - «Louanges à Siva, grandeur d’un Risi, et pénitences de Douryôdhana» : Traduire un corpus complexe du Mahâbhârata, Chant I, épisode 6 des «Chants de l’Exil». 

17H30 - CLÔTURE DE LA 1ÈRE JOURNÉE, prestation danse et musique indiennes 

 

VENDREDI 10 AOÛT 

09H00 Accueil petit-déjeuner

09H30 DISCOURS D’OUVERTURE DE PROSPER EVE, Université de La Réunion : «Réflexion sur la question des engagés indiens par un médecin, 1880». 

SESSION 4 : Les femmes durant l’engagisme, approches genrées 

Présidente/ Chairperson : SHEETAL BOOLAL, Université de Durban (Afrique du Sud) 

10H00 - KALPANA HIRARAL, professeur, Howard Collège, Kzawzulu-natal, Durban : «Women’s life and Labour under Indenture, a South African Perspective » / “La vie et le travail des femmes engagées, un point de vue sud- africain». 

10H30 - SHEELA NARAYANIN, Université de La Réunion, DIRE : « Etre engagée indienne dans la société créole, Maurice, Trinidad ». 

11H00 - MAREK AHNEE, Université Mc Gill : « Reine, déesse et coupeuse de cannes: histoires genrées de l’engagement à travers trois après-vies épiques ». 

11H30 - Regard sur la migration dans l’Inde contemporaine. NIDHI JAIN, Université d’Udaipur, Rajasthan : « Sakhi : a step towards checking tribal female migration in Kushalgarth » /« Sakhi : une nouvelle étape du contrôle de la migration des femmes tribales à Kushalgarth ». 

12H00 Pause déjeuner 

SESSION 5 : Lieux de culte et arts religieux 

Président/ Chairperson : SATYENDRA PEERTHUM, Université of Mauritius, AGTF

14H00 - AMODE ISMAEL-DAOUDJEE, écrivain : « Les Indo-musulmans gudjaratis et la mosquée 

de Saint-Denis ». 

14H30 - CORALINE RANGANAYAGUY, Responsable scientifique adjointe - Musée Stella : « les figures féminines dans les padons réunionnais». 

15H00 - STÉPHANIE FOLIO, doctorante Université de Monréal (Canada), Université de Nice : « La tradition musicale du tambour malbar à La Réunion. Pratiques et représentations ».  

15H30 Pause café / thé  

SESSION 6 : Patrimoine de l’engagisme 

Présidente/Chairperson : CORALINE RANGANAYAGUY, Responsable scientifique adjointe, Musée Stella 

15H30 - BABITA-DÉVI BAHADOOR-RAMBHUJUN, University of mauritius, Aapravasi Ghat, Port-Louis : « From Sugar estate to cultural National Park: case study of Bras-D’eau, Mauritius » / « De la propriété sucrière au parc national culturel : étude de cas de Bras d’Eau, île Maurice ». 

16H00 - SHEETAL BOOLAL, professeur, Howard Collège, KwaZulu-Natal, Durban : « The search for identities through Tourism : Durban and its 1860 heritage Centre as an example in contemporary South Africa » / « La quête identitaire par le tourisme : Durban et son « heritage Center » de 1860, illustration contemporaine de l’Afrique du Sud ». 

16H30 - VINA BALGOBIN, Université de Maurice : « Le Vagrant dépôt, île Maurice » 

17H00 - DÉBAT : «Quelle préservation pour le patrimoine lié à l’engagisme ? Enjeux, perspectives». Interventions de MARIE- LYNE CHAMPIGNEUL, présidente Kartyé Lib MPOI, Musée Stella 

17H30 - CLÔTURE : Bal tamoul, Patrick Kichenama, vartial, « Performances pour Vinayagar, Koulkol, Kattiakarlin, Balarlé », présentation de SULLY SANTA GOVINDIN. 

 

COMITÉ SCIENTIFIQUE : PROSPER EVE, Président (CRESOI) / CÉLINE RAMSAMY-GIANCONE, coordonnatrice (CRESOI) / CORALINE RANGANAYAGUY, (Musée Stella Matutina)  / MICHEL LATCHOUMANIN (CIRCI) 

 

COMITÉ D’ORGANISATION : CÉLINE RAMSAMY-GIANCONE (CRESOI) / SANGARI ANANDANADARAJA (CRESOI) / JEHANNE EMMANUELLE MONNIER (CRESOI) / DIDIER HUITELEC (CRESOI) / SULLY GOVINDIN (LCF) / SHEELA NARAYANIN (DIRE) / NADIA VINGADESSIN (LCF) 

 

PARTENAIRES : Région Réunion / SPL RMR / Musée Stella Matutina / Université de La Réunion / Centre régional d’études des sociétés de l’océan indien (CRESOI) Aapravasi Ghat Trust Fondation (AGTF) / Association Kartyé Lib Mémoire Patrimoine océan Indien Consulat de l’Inde / Sucreries de Bourbon

 

 

 

Cultureklicreunion : Qu'emporterais-tu sur une île déserte ?

DI-PANDA : Beaucoup d’eau.

 

Cultureklicreunion : Si tu étais un plat de la réunion ?

DI-PANDA : Rougail tomate . Je sais que ce n’est pas un plat mais ça accompagne pas mal de plat .

 

Cultureklicreunion : Si un génie t'offre de réaliser 3 voeux, quels seraient-ils?

DI-PANDA : 

  • -  L’amour universelle pour que tout le monde puisse vivre en parfaite harmonie .

  • -  La santé pour tout le monde et surtout les malades ;

  • -  Un minimum de richesse pour chaque être humain .

     

     Cultureklicreunion : Que représente le mot culture pour toi

  • DI-PANDA :Le passé , le présent et le futur C’est notre outils de préservation .

     

     

  • Cultureklicreunion : Tu te vois comment dans 10 ans ?

    DI-PANDA : En bonne santé et pleine de vie je l'espère , et pour le reste j'espère récolter le fruit de mon travail. Simple sans plus ni moins .

     

  • Cultureklicreunion : Ton mot créole que tu adores employés ?

    DI-PANDA : Alors la aucune idèe
    Mi yaim mon lang kozè , difisil rod in mo prèfèrè dann tou sa .

     

  • Cultureklicreunion : Quelle chanson te file la pêche à coup sur ?

    DI-PANDA : James BROWN : I Feel a good .

     

  • Cultureklicreunion : L’ile de la réunion en définition selon vous ?

    DI-PANDA : Un exemple pour le monde entier
    Nous sommes à l’abri de pas mal de chose , j'espère que ça ne changera pas dans l’avenir proche ou lointain .

 

Cultureklicreunion : La personnalité de la réunion qui vous a influencer?

DI-PANDA : Le collectif KREOL STAYA .

 

Cultureklicreunion : une soirée en tête à tête avec....

DI-PANDA : Avec moi même , on as tellement de chose a apprendre sur soi-même ,ou bien, avec une personne âgée afin d'échanger sur la vie de manière général .

 

 

 

 

 

PROPOS RECUEILLIS PAR THIERRY VILLENDEUIL