LA 7EME ÉDITION DE LA FETE DU MALOYA À TRAVERS L'ILE 

 

 

Le classement du Maloya au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO le 1er octobre 2009 a inauguré, pour la première fois, une reconnaissance au niveau mondial d’un héritage de la Culture réunionnaise.

La Région Réunion, en partenariat avec les différentes communautés d’acteurs de l’île, célèbre chaque année l’inscription du Maloya au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. La Région Réunion orga- nise la 7ème édition du village Maloya. Au programme, des ateliers d’éducation patrimoniale destinés aux jeunes scolaires les 27 et 28 septembre au Musée Stella Matutina à Saint-Leu, et un village Maloya gratuit et ouvert à tous les Réunionnais avec animations musicales, ateliers et expositions, le 30 septembre 2018 au Stade B à Sainte-Suzanne.

 

L'HISTOIRE DU MALOYA 

Le Maloya est ce monument musical à la mémoire de nos ancêtres esclaves issus d’Afrique et de Madagascar, et des engagés Indiens qui ont écrit l’histoire du peuplement de La Réunion.

Le terme « maloya » n’apparaît que dans les années 1930 chez Georges Fourcade, appelé le « Barde créole » et connu pour avoirenregistré à la même époque un équivalent musical de l’exo- tisme colonial déjà présent dans l’œuvre littéraire des frères Le- blond (Prix Goncourt de 1909). Il fait alors allusion à des danses de Noirs. Années après années, les acteurs culturels ont menéscombat pour la sauvegarde et la transmission du Maloya auxnouvelles générations. Grammoun Lélé (1930-2004), artiste qui le premier a su exporter le maloya dans le monde, a longtempsincarné ce mélange métissé dans sa musique : association d’ins-truments aux sonorités« malbar » et à ceux du maloya (bob, roulèr,pikèr, kayam, sati).

Aujourd’hui, les artistes réunionnais tels que Gramoun Sello, René-Paul Elleliara, Chrisitne Salem, Nathalie Natiembé, les groupes Simangavole et Votia, parmi tant d’autres, continuent à perpétuer la tradition du Maloya à travers une écriture musi- cale et des danses chorégraphiées et revisitées, sur les scènes de concerts dans l’île et à l’international.

 

LA PROGRAMMATION DE LA 7ÈME EDITION

27/28/30 SEPT.

À SAINT-LEU /STELLA MATUTINA : 27 ET 28 SEPT.

UNE ÉDUCATION PATRIMONIALE

Pour la 7ème édition du Village Maloya, un programme d’actions régionales est proposé aux lycéens, ainsi qu’aux élèves des établissements du 1er degré. La Région Réunion organise des animations culturelles, artistiques et pédagogiques dans les quatre micro-régions de l’île du lundi 24 au vendredi 28 septembre 2018.

AVEC LES ÉCOLIERS

La Région Réunion, en partenariat avec l'Académie de La Réunion organise la 2ème édition de l'opération «Prati-quer le maloya» à destination des écoles du 1er degré.Quatre classes primaires ont été sélectionnées dans les quatre micro-régions de l'île pour participer à cette action autour du maloya, du moringue, du marronnage, sur la période de juin à octobre 2018. Des intervenants, tels que des artistes, des associations ont animé ces ateliers. Une restitution (synthèse des travaux, spectacles, expositions, animations...) est prévue pour les 27 et 28 septembre 2018 au sein du " village Maloya” à Stella Matutina. Les différentes classes du 1er degré sont également invitées à participer aux différentes activités proposées.

DANS LES 4 MICRO-RÉGIONS DE L’ÎLE
DU 24 SEPTEMBRE AU 05 OCTOBRE 2018

1) Des opérations à destination des lycéens (avec 2 établissements du 2nd degré ):

- Expositions,
- Rencontres, échanges entre les lycéens et des artistes du maloya,
- Diffusion de films,
- Conférences et Artistes,
- Ateliers de moringue et de percussions,
- Animations

2) Des opérations à destination des écoliers duprimaire
- Actions menées en direction des scolaires : environ 70 établissements bénéficieront sur l'ensemble de l’île desinterventions menées en partenariat avec le Rectorat.
- Participation d’une dizaine de classes à la manifestation lors du village à Stella Matutina.

LE VILLAGE MALOYA DU 27 AU 28 SEPTEMBRE 2018 À SAINT-LEU/STELLA MATUTINA

Les actions menées dans le cadre du Village Maloya auront lieu les jeudi 27 et vendredi 28 septembre 2018 au Musée Stella Matutina, à Saint-Leu.

Les différents ateliers pédagogiques proposés aux classes :

Le Maloya, son histoire

Cet atelier réalisé par l’association Rézonans de la famille Lagarrigue permet aux enfants de découvrir l’histoire
du maloya de façon ludique et pédagogique. Au pro-gramme : exposition, photos, instruments de musique,chants... Une occasion pour les élèves de se plonger dans l’univers du maloya.

Mémoires maloya

Les enfants pourront s’initier à un jeu pédagogique
leur permettant de découvrir les mémoires du maloya (artistes, groupes) par l’association Réunion Diffusion. Ils auront également un aperçu de l’évolution du maloya
à travers les jaquettes de disque et les CD, sous forme d’exposition.

POUR LES JEUNES

LA PROGRAMMATION DE LA 7ÈME EDITION

27/28/30 SEPT.

 

Fabrication des instruments

de musique

Les enfants vont découvrir comment se fabriquent un rou- lèr, un kayamb, un bobre... les différents intruments de musique du maloya traditionnel. Un atelier pratique ani- mé par des acteurs spécialisés dans le domaine.

Le maloya un chant, mais aussi une danse. Les enfants au- ront la possibilité de s'initier à la danse du maloya sous l'impulsion d'un professeur diplômé d’État en musique traditionnelle.

Instruments de musique

de l’océan Indien

En cette année du 170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage, il est proposé aux enfants un voyage à la dé- couverte des instruments de musique de l’océan Indien. Cet atelier sera animé par l’association Saranghi (Musée des Musiques et Instruments de l’océan Indien).

Z’histoires maloya

Des contes et légendes, des z’histoires lontan autour du patrimoine culturel immatériel de La Réunion seront pro- posés aux enfants par Josie Virin, enseignante, au rythme des tambours et du maloya. Des contes animés où les par- ticipants seront aussi des acteurs.

Divers ateliers seront proposés aux participants en lien avec le 170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage.

liaison avec la cheminée du Portail (frise). Révolte des Mal-gaches de Saint-Leu. Les bruits du « tam-tam » lors de larévolte d’Elie.

Le grand jeu scrabble géant sur le

Deux enseignantes de l’Académie de La Réunion propose- ront aux enfants un grand jeu leur permettant de décou- vrir l’histoire de La Réunion, son peuplement, ses origines, l’esclavage, le marronnage, le maloya, le patrimoine...

Danse africaine

Cours d'initiation animé par un professionnel qui en- seigne aux jeunes les techniques de danse africaine. Il s'agit donc d'un atelier d'initiation à la danse, qui permet notamment aux élèves de découvrir les rythmes africains.

Dansons le maloya

peuplement de La Réunion

1. Lesklavaj Shabouk Maloya.

Atelier pédagogique sur la place du shabouk en esclavage,ses formes, sa confection, concert de « pétar shabouk ».

2. Code Noir.

Nouvelle version du code noir plus illustrée et qui traite notamment des particularités liées aux empêchements de l’expression du maloya et de la langue.

3. Le musée depuis l’esclavage, frise historique,

 

LA PROGRAMMATION DE LA 7ÈME EDITION

27/28/30 SEPT.

Moringer dan' rond

Atelier de découverte et d'initiation au moringue propo- sé par des moringueurs diplômés d’État. Ils proposeront notamment plusieurs ateliers ludiques montrant les ri- chesses culturelles et patrimoniales de cet art de combat. Les enfants pourront également découvrir une exposition sur l'histoire du moringue réalisée par une pratiquante de la discipline.

Patrimoine culturel immatériel -

transmission

Des ateliers seront proposés aux enfants valorisant le pa- trimoine culturel immatériel sous la forme d’un villagelontan autour des métiers traditionnels : le café, le géra- nium, le vacoa, le maïs, les objets lontan, les tisanes...

Atelier pédagogique

Patrimoine Culturel

Des actions pédagogiques menées par le Parc National autour de la thématique du patrimoine culturel seront présentées aux participants. Les agents proposeront des contes, des jeux pédagogiques et culturels, des anima- tions musicales et mettront notamment l’accent sur les enjeux de la connaissance et de la valorisation des patri- moines pour le Parc national.

Mise en place d’un atelier de découverte des traditions deLa Réunion autour des fruits et légumes lontan. Au menu :expositions, confection et dégustation de gâteaux (ma- nioc, patate, songes, légumes rares), -Informations, expli- cation, mémoire d'un ancien jardinier... par l’Association Jeunes Citernes Troussailles.

L’association Patrimoine Réunion propose des ateliers au- tour de la culture du maïs.
Exposition de maïs : explication de la plantation à latransformation, démonstration du moulin à maïs tradi- tionnel, dégustation de gâteaux maïs, sosso maïs, rougail tomate...

Hôtesses d’accueil

8 hôtesses seront chargées de l’encadrement et de la prise en charge des enfants pendant les ateliers durant le vil- lage maloya.

D'autres initiatives ont été menées dans le cadre de l'édu-cation patrimoniale :

- L’acquisition d’ouvrages intitulée « Notre maloya nous parle et le cahier du maloya » qui seront distribués lors duvillage maloya à Stella Matutina,

- L’acquisition d’une exposition présentée aux lycéens.

 

À SAINTE SUZANNE : 30 SEPT.

UN VILLAGE MALOYA POUR TOUS LES RÉUNIONNAIS

PROGRAMMATION
du Dimanche 30 septembre 2018
de 10h à 18h, au Stade B de Sainte-Suzanne Entrée gratuite

loya en goni
- la présentation des ouvrages sur l’histoire du maloya, del’esclavage, de l’engagisme, du patrimoine ;
- des séances de dédicaces des ouvrages de StéphaneGrondin, Gramoun Sello, Sudel Fuma, de Prosper Eve ;
- l’artisanat local
- l’exposition de figurines sur le thème de l’esclavage etdu patrimoine
- un atelier ferblantier
- Familles Solidaires

11h : Groupe maloya Femm Soukoué 13h : Groupe maloya Fèy Songe
14h : Diatsika
15h : Koulèr Mon Nasyon – Nono Kilti

10 h : Ouverture de la journée, exposition,spectacle de moringue

Famille Lagarrigue

16h : Danyel Waro

18h : Clôture avec tous les artistes

Exposition

Le public découvrira une exposition de 20 panneaux, in-titulée « le maloya, un paramètre de l’intériorité et de la transcendance » et coordonnée par l’association Somèn Kréol.

Cette exposition réalisée sous la direction scientifique del’historien Prosper Eve prend toute sa place dans le cadre du 170 ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage.
Le classement en 2009 du maloya (en fait le séga (ou tche- ga) des esclaves) sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO est une véritable consé- cration du travail culturel et cultuel réalisé par les esclaves qui ont peuplé cette colonie française.

 

Ateliers

Durant toute la journée du dimanche 30 septembre, di- vers ateliers seront proposées aux visiteurs du Village Ma-loya :

- une exposition et une initiation aux instruments de mu- sique traditionnelle de La Réunion et de l’océan Indien seront proposées aux visiteurs du Village Maloya.
- la création et une exposition des grandes figures du maloya 

 

Kabar K'A pou Sully LE JEUDI 25 OCTOBRE À 2OH00 AU THEATRE GRAND MARCHÉ 

 

KABAR K'A POU SULLY et KABARBATAR

 

Pour des questions logistiques et techniques, et compte-tenu du succès rencontré par le KABAR K’A POU SULLY, le kabar, initialement prévu à la Fabrik, est déplacé au Théâtre du Grand Marché, même jour, même heure, soit demain jeudi 25 octobre à 20h.
En conséquence, la représentation du spectacle KABARBATAR (Cie Lantouraz), dans sa version prévue pour l’extérieur, initialement programmée à 18h30 en ouverture du Kabar K’A pou Sully, est reportée au 1er semestre 2019.
L’entrée au KABAR K’A POU SULLY reste libre mais sur réservation obligatoire au 0262 20 96 36 (de 11h à 18h). A noter qu’il reste peu de places disponibles…

 

 

FRÉDÉRIK MAYO , IN ZÈN ZAN ENGAZÉ POU SON PEI 

 

Cultureklicreunion : Qu'emporterais-tu sur une île déserte ?

in bross a dan 

in kayé in lestilo

mon guitar

 

Cultureklicreunion :Si tu étais un plat de la réunion ?

Dori gropwa roti koshon rougay brinjèl

 

Cultureklicreunion : Si un génie t'offre de réaliser 3 voeux, quels seraient-ils?

-war gramoune lélé sur scene 

-ke nou vyin abou mét a nou dakor si in grafi pou ékri la lang kréol

-la redistribusyon la tèr isi larényon 

 

Cultureklicreunion : Que représente le mot culture pour toi ?

Tout in ta zafèr i fé ke mi san a mwin Réyoné i sava dopi in manyèr manjé, kozé, viv… 

 

Cultureklicreunion : Tu te vois comment dans 10 ans ?

« An réyoné ni plis ni mwin »

 

Cultureklicreunion : Ton mot créole que tu adores employés ?

mi tiliz pa li touléjour mé sé in mo mi yinm bonpé 

An vwadfamy

 

Cultureklicreunion : Quelle chanson te file la pêche à coup sur ?

Ca sent la banane… non mi plézant looool 

Palto dofé gramoune lélé ou byin berta gramoune sélo 

 

Cultureklicreunion : L’ile de la réunion en définition selon vous ?

koloni franséz

 

Cultureklicreunion : La personnalité de la réunion qui vous a influencer?

Danyél WARO 

 

Cultureklicreunion : une soirée en tête à tête avec ….

Christiane TAUBIRA 

 

PROPOS RECUEILLIS PAR THIERRY VILLENDEUIL 

Cultureklicreunion .re

Concert
Maya Kamaty
22 septembre - 19h

Espace Culturel Guy Agénor - Plaine des Palmistes

Entrée libre et gratuite

 

Permettre l’accès à la culture à tous et sur tout le territoire est une problématique au cœur du projet des TÉAT, île de La
Réunion !Avec le GAL FOR EST, groupement d’acteurs locaux qui se fonde sur le partenariat entre la Cirest et l’AD2R
(Association Développement Rural Réunion), des actions et une programmation hors les murs ont été mis en place par les
TÉAT pour rapprocher le spectacle vivant du public des hauts de l’Est.Financées avec le soutien des Fonds Européens
(LEADER, FEADER) deux types d’initiatives sont développés en lien avec des associations de ces territoires : faire venir du
public dans les salles de spectacle (au TÉAT Champ Fleuri ou au TÉAT Plein Air) et organiser des concerts accessibles à tous,
sur ces territoires.Pour l’ouverture de saison au TÉAT Champ Fleuri par exemple, plus de 60 personnes de la Plaine des
Palmistes ou encore de Saint-Benoît ont pu assister aux représentations d’Hasta Donde...? et All Ways de la Compañia
Sharon Fridman. Un premier contact avec le spectacle vivant qui leur a donné envie de revenir !En plus de recevoir des
publics venant des quatre coins de l’île, les TÉAT organisent aussi des rendez-vous ouverts à tous : des ateliers de pratique
artistique et des spectacles gratuits.Soubat’ de Lino Mérion : des ateliers de danse avec des associations, une résidence de
création, un spectacle présenté en avant-première aux palmiplainois !A titre d’exemple, le danseur Lino Mérion,
programmé dans le cadre du Festival Total Danse en novembre, a récemment animé des ateliers de hip-hop avec des
associations de la Plaine des Palmistes. Après avoir travaillé son spectacle à l‘Espace Culturel Guy Agenor pendant deux
semaines, il a aussi présenté Soubat’ en avant-première à près de 70 jeunes palmiplainois avec qui il a eu un échange juste
après la représentation. Les spectacles et concerts gratuits sont eux assurés par des artistes connus du public réunionnais
tels que Ziskakan, Ousanousava, Mounawar, Maya Kamaty ou encore les New Gravity. Prochaine date à venir : Maya
Kamaty le 22 septembre à la Plaine des Palmistes et Mounawar le 30 septembre à la Plaine des Cafres. Car il faut noter
que ces initiatives se déroulant dans les hauts de l’Est, sont également développées dans le Sud, avec le GAL Grand Sud
Terre de Volcan.Evènements organisés en partenariat avec l'Union Européenne, le FEADER, le Fonds LEADER, la CIREST, la
Dac-oI, la Région Réunion, le Département de La Réunion, la Ville de la Plaine des Palmistes, l’AD2R et les TÉAT, île de La
Réunion.

 

BAZAR STUDIOS

LA BROCANTE AUX INSTRUMENTS AVEC ZE SHOP LE  SAMEDI 22 SEPTEMBRE DE 10H À 17H

Vous avez une guitare électrique mais préférez le kayamb? Vous souhaitez troquer votre triangle contre une harpe? Vous cherchez votre premier clavier pour commencer à jouer?

Venez au premier BAZAR STUDIOS du Kabardock le samedi 22 septembre! Vous pourrez vendre, acheter, échanger des instruments et autres articles en lien avec la pratique musicale. Bonus: la boutique Ze Shop sera là et proposera des démo toute la journée! L'entrée est libre!

Vous avez des instruments/ou objets en lien avec la pratique musicale à vendre?

Vous avez jusqu'au 21 septembre pour réserver et payer votre stand via ce formulaire.

 

LO GRIYO INVITE BOJAN Z

JAZZ-ÉLECTRO / RÉUNION

 

En plus de présenter son nouvel album, LO GRIYO fête ses 10 ans. Dans ce cadre, le groupe invite 10 musiciens qui l'ont inspiré et dont il admire le travail. Médéric Collignon et Mehdi Nassouli étaient les 2 premiers invités, BOJAN Z est le troisième. Et c’est au Kabardock, par le biais d’une résidence et d’un concert que la rencontre Lo Griyo/Bojan Z se matérialise.

 

 

SOIRÉE MÉMORABLE AVEC FIRMIN VIRY À LA CITÉ DES ARTS 

 

 

 

 

 

LE FANAL ACCUEILLAIT L'ÉTERNEL ROI DU MALOYA CE SAMEDI SOIR , LA FOULE DU GRAND SOIR ÉTAIT AU RENDEZ-VOUS .

LA SALLE AFFICHAIT COMPLET AVEC  DES INVITÉS DE MARQUE TELS QUE DANYEL WARO ET TILOUN .

UNE SOIRÉE MÉMORABLE DANS UNE AMBIANCE MALOYA DOFÉ .

RETOUR EN IMAGES EK BAND  GAYAR FIRMIN : 

( PHOTOS TIÉRY KABAY ) 

 

 

 
 
 
 
Les familles négrières françaises : Nantes, Bordeaux et Saint-Malo
Conférence par Monique RISSO, Docteure 3ème cycle en Histoire
-----------------------
Lors de ma précédente conférence, j'avais abordé les traites négrières et l'état de la recherche historique sur ces traites : traite inter-africaine, traite arabo-musulmane et traite occidentale.
Lors de mes recherches, j'ai fait la connaissance d'une association d'historiens basée à Nantes et qui a beaucoup œuvré sur ce sujet des traites négrières : Les anneaux de la mémoire...
De fait, j'ai remonté la chaîne de ces anneaux... et je suis arrivée à Nantes, premier port négrier de France !
Il me fallait poursuivre avec Bordeaux puis Saint-Malo... Ces villes et leurs habitants ont une caractéristique commune : mettre sous une chape de plomb leur passé négrier... jusqu'à ce que les historiens révèlent ce passé qu'on avait enterré !
Si j'ai travaillé et choisi quelques familles, c'est pour démontrer comment elles ont bâti leur fortune, dans la pérennité ou non, et comment traites négrières et commerce colonial sont intrinsèquement liés.
Connaissez-vous ces personnages ? Certainement… ils ont une face cachée que les Réunionnais ne soupçonnent sans doute pas !
 
 

Indo-musulmans gujaratis et institution de l’Islam, le 9 octobre  à 18H45 

 

Conférence par le Dr Ismaël DAOUDJEE
Dès le début de son peuplement l’île Bourbon, la Réunion , a connu une présence de musulmans sur son sol . Ceux-là ,esclaves ou engagés n’ont pas pu pratiquer leur religion ouvertement ( le Code Noir interdisant toute pratique religieuse autre que la Catholique Apostolique Romaine) Seuls 2 manifestations leur était autorisées ; le Pongol (la fête du printemps pour les Hindouistes) et le Yamsé (commémorant le martyre de Hussen le petit fils du Prophète Mohammad) .
Après l’abolition de l’esclavage et l’introduction plus importante d’engagés en particulier du Tamil Nadu (plus de 62000 ) dont 8 à 10 % étaient de confession Musulmane , des besoins d’équipement en vivres et matériels divers sont nécessaires à cette main d’œuvre que les commerçants créoles ne peuvent satisfaire correctement . Dès le milieu du XIXème siècle de riches négociants armateurs de la région de Surate (les indo-musulmans du Gujarat) vont commercer avec les îles du Sud-Ouest de l’Océan Indien. Jusqu’en 1870, ils font la navette entre l’Inde et l’île de France, La Réunion, Madagascar et Zanzibar. A partir de 1870, ces commerçants s’installent à demeure dans l’île et songent à se réunir pour pratiquer en commun leur culte. C’est ainsi qu’en 1892 ils achètent au 111 de la Rue du Grand Chemin à Saint-Denis un terrain bâti qui va servir de mosquée.
En 1897, ils demandent officiellement au gouverneur de l’île l’autorisation de construire une mosquée qui sera inaugurée en novembre 1905, quelques semaines avant la promulgation de la loi dite de séparation de l’église et de l’Etat.
Voilà l’islam officiellement institué dans l’île.

· Organisé par Les Amis de l'Université Réunion

 

KAREN , " VÉLI " NOUT KILTIR   

 

Cultureklicreunion : Qu'emporterais-tu sur une île déserte ?

- Une guitare et aussi des graines à planter

 

Cultureklicreunion : Si tu étais un plat de la réunion ?

- Massalé pois citrouille ek son bouilon larson ou bien un bon bouillon coquilles

 

Cultureklicreunion  : Si un génie t'offre de réaliser 3 voeux, quels seraient-ils?

- D'avoir tous les pouvoirs ( ce serait plus simple)

- L'amour à foison dans le cœur de tous

- La paix et l'egalité entre les hommes

 

Cultureklicreunion  : Que représente  le mot  culture pour toi ?

- La recherche, la connaissance, la transmission de notre histoire 

  Le ressenti, la fierté de ce que nous sommes, le devoir de memoire.

 

Cultureklicreunion  : Tu te vois comment dans 10 ans ?

- Je me vois à 20 ans avec 28 ans d'experience lol

 

Cultureklicreunion : Ton mot créole que tu adores employés ?

- Dan ker

 

Cultureklicreunion  : Quelle chanson te file la pêche à coup sur ?

- En ce moment c ninho feat kpoint : ma cité à craquer

et sinon en général : NIRVANA : SMELLS LIKE TEEN SPIRIT

 

Cultureklicreunion : L’ile de la réunion en définition selon vous  ?

- La chanson mon île de jacqueline farreyrol décrit bien pour moi mon paradis tantot doux tantot dure elle est mon paradis elle est mystique elle est belle elle   à une histoire poignante, elle respire d'energies, elle m'intrigue, elle m'attire je sais que je lui appartient corps et âme je suis folle d'elle mon coeur bat la réunion .

 

Cultureklicreunion  : La personnalité de la réunion qui vous a influencer?

- Ma grand mère, ma mere et ma tante ce sont de grande personnalité pour moi 

 

Cultureklicreunion  : une soirée en tête à tête avec ….

- Damian Marley

- Sofiane

 - Eminem

 - Gilbert Annette ,  j'aurais pleins de points où j'aimerais débattre avec lui sans protocole autour...

    j'aurais aimé avec MÈRE TÉRÉSA aussi .

 

ALBUM PROMESS

CLIPS A DECOUVRIR SUR YOUTUBE

A LÉPOK

KOL EN LER

BETON

TITRES ÉGEALMENT EN TELECHARGEMENT

SNAP : KAIZZLAKAREN

INSTA : KAIZZLA—KAREN—

FB : KAIZZLA // KAREN ANIMATRICE

 

PROPOS RECUEILLIS PAR THIERRY VILLENDEUIL

Cultureklicreunion .re