(Photos Thierry Villendeuil )

A vos agendas, «  la belfèt Rakontaz zistwar Daniel Honoré » se déroulera du lundi 25 au samedi 30 octobre à Sainte Suzanne. Du côté du soleil levant, ce festival de contes créoles  pour nourrir l’esprit et titiller la curiosité sera pour cette 8ème édition placée sous le signe du partage. Créé par Daniel Honoré lui-même, cet événement permettra aux scolaires d’écouter un conte en créole au sein de leurs établissements avec des conteurs passionnés. On ne reste jamais insensible à la musicalité de notre langue créole, à la richesse de ses expressions, à un tel moment de détente. Le grand public n’est pas en reste pour cette édition, toute la semaine, les conteurs interviendront dans les quartiers et samedi une belle fête se prépare du côté de la médiathèque. 

A Sainte-Suzanne, le conte a une place privilégiée

«  La belfèt Rakontaz zistwar Daniel Honoré » est organisée cette année en partenariat avec l’Union pour la Défense de l’Identité Réunionnaise (UDIR) et l’Association pour le Développement Culturel et Sportif de Sainte-Suzanne ( ADCSSS) 

Cette manifestation gratuite met en valeur le conte créole, le savoir-faire des « rakontèrs de zistwar » et permet au grand public de pénétrer dans cet univers. Mais à Sainte-Suzanne, le conte a gagné depuis plusieurs années ses lettres de noblesse. En effet, le conte est présent à tous les événements, perpétuant ainsi la tradition orale créole. Une volonté du maire Maurice Gironcel et son équipe municipale, très attachés à la culture créole, à la richesse de la langue qui malheureusement est méconnue par les nouvelles générations. Le conte est un patrimoine immatériel qui nécessite d’être partagé afin d’être conservé.

Une tradition maintenue 

Maurice Gironcel est un maire engagé, qui a envie de transmettre sa culture créole et qu’elle perdure dans le temps. Cet événement met en valeur la langue créole à travers le conte et le fondkèr. Les enfants y ont une place de choix, durant toute la semaine, des animations sont organisées dans les différents écoles de la ville : José Barau, Antoine Bertin, les hirondelles de Commune Ango, l’école Les goyaviers de Bras Pistolet sans oublier les mercredis jeunesse de la ville. Kriké Kaké, une vingtaine de conteurs expérimentés venant de Sainte-Suzanne mais aussi de toute La réunion sont mobilisés. Le conte commence et on le sait, les enfants partageront un moment de communion avec des conteurs expérimentés, passionnés qui le temps d’un moment, partageront leur passion, l’histoire lontan de notre île et les traditions locales. Aucun doute que du ciel Daniel Honoré aura le sourire.

Dans les quartiers, des animations gratuites sont aussi prévues toujours sur le thème du conte :  

Samedi 30 octobre, Daniel Honoré rayonnera encore plus sur la ville

Point d’orgue de la manifestation, cette 8ème édition sera marquée par la nomination de l’auditorium de la médiathèque Aimé Césaire du nom de Daniel Honoré. 

Un conseil : ne ratez pas ce bel événement qui nous fait voyager dans le temps, nous donne le sourire et donne toute son intensité à notre belle langue créole.