Ousanousava

38 ans de musique. 38 ans de concerts aux quatre coins de l’île, dans l’océan Indien et en métropole. Aujourd’hui considéré comme faisant partie intégrante de notre patrimoine vivant, le groupe Ousanousava, qui a fait chanter, pleurer et danser les réunionnais, continue de marquer l’histoire musicale de notre île. Du sega au maloya en passant par du blues et voire parfois des touches de musiques latines, leur 17 albums font la part belle aussi bien à la création qu’à des reprises de chansons françaises ou créoles. Dans leur dernier projet, « Ça mon pays », sorti en 2021, Bernard Joron et sa troupe abordent des thèmes tantôt légers, tantôt profonds, comme la mort, la famille, l’amitié, l’inceste, en gardant toujours ce savant éclectisme qui fait l’âme de ce groupe qu’on ne présent plus. Un Venez vite découvrir ce dernier opus et retrouver l’énergie de ces 10 musiciens multi-instrumentistes sur la scène du Kerveguen !

Salangane

« Construire des ponts, raviver les mémoires ». On pourrait s’arrêter là pour présenter le groupe maloya aux sonorités africaines Salangane.
Accompagnées d’instruments originaux comme la m’bira (clavier zimbabwéen), le roulèr (tambour basse réunionnais), les congas (percussions afro-cubaines), le violon, qui se mêlent à la kora (cithare africaine), les chansons de Salangane prennent vie au cœur d’un paysage sonore inédit où les percussions tiennent une place prépondérantes. Un retour aux influences africaines se fait naturellement, affirmant ainsi leur attachement à ce continent qu’ils considèrent comme la source de leur musique. Autour des thèmes comme la famille, le respect, l’amour, Stéphane Gaze, compositeur du groupe, souhaite partager et transmettre notre culture à son public. Une transmission, notamment défendue tout au long de leur dernier album « Fanal ». Car « conter, chanter, danser, créer ne fait-il pas partie des fondements de notre culture ?