Wanuri Kahiu est une réalisatrice et auteure kenyane accomplie. Artiste militante, ses films et ses livres donnent une image positive de l’Afrique et sont marqués par un engagement écologique fort. Du 12 juin au 13 juillet, à l’occasion du festival « IFcinéma à la carte », découvrez Rafiki, de Wanuri Kahiu (2018).

Nous devons raconter plus d’histoires qui sont dynamiques .

Fille d’une pédiatre et d’un homme d’affaires kenyans, Wanuri Kahiu s’intéresse à l’art dès son plus jeune âge et décide à 16 ans de devenir réalisatrice. Pour mener à bien ce projet, elle obtient un master en arts spécialisé dans la production et la réalisation cinématographique à UCLA, prestigieuse université de Los Angeles (États-Unis). Par la suite, elle réalise quatre films : le documentaire For Our Land (2006), le court-métrage Pumzi (2009) et les longs-métrages From a Whisper (2008) et Rafiki (2018).

Wanuri Kahiu est également auteure pour la jeunesse (Rusties, 2016 et The Wooden Camel, 2017).

2006 : Sortie du documentaire For Our Land, sur la vie de de la militante politique et écologiste Wangari Muta Maathai, prix Nobel de la paix pour « sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix ».

2008 : Sortie du long-métrage From a Whisper, qui évoque l’attaque terroriste à Nairobi en 1998

2009 : Sortie du court-métrage Pumzi et obtention de 5 prix aux African Movie Academy Awards pour From a Whisper.

2012 : Wanuri Kahiu donne une conférence sur l’afrofuturisme pour TED à Nairobi.

2017 : Publication de son premier livre destiné à la jeunesse, The Wooden Camel.

2018 : Sortie de son second long-métrage Rafiki, produit par Big World Cinema.