Au commencement, c’était un recueil de poèmes, Papiers de soie, fine matière textuelle, raffinée, qui se froisse facilement, et fragile aussi, se déchire à la moindre manipulation indélicate.
Ensuite une rencontre, entre Isabelle Kichenin et Christine Salem.
L’écrivaine et la chanteuse musicienne.
Deux vies de femmes qui se télescopent, s’interpellent et se questionnent.
Deux voix de femmes qui se parlent aussi, se chantent et se dévoilent l’une à l’autre : l’exaltation de l’amour et les vertiges du désamour, les blessures, les cicatrices, la résilience, la féminité…
Comme autant de ronds dans l’eau qui reflètent la joyeuse complexité de l’âme humaine pour nous remémorer notre envie d’aimer, encore et même plus, mais qui se dissimule quelque part, dans ce « tout ça » que nous savons depuis toujours…
À voir aussi 
Représentations scolaires vendredi 3 décembre à 10h00 au Théâtre du Grand Marché

Vidéo

Théâtre poétiquement musical

TOUT PUBLIC
DURÉE : 1 H

Distribution & Crédits

TEXTES, MUSIQUE, CHANT, INTERPRÉTATION
Isabelle Kichenin & Christine Salem

MISE EN SCÈNE
Luc Rosello assisté de Manon Allouch

PRODUCTION
Centre Dramatique National de l’océan indien