Alors que la deuxième édition des États généraux des festivals va se tenir le 28 juin, la ministre de la Culture a annoncé la création d’un fonds de 30 M€ en faveur des festivals qui s’efforcent de maintenir leur édition 2021.

Depuis le 19 mai, les festivals peuvent reprendre leur activité, dans le respect des protocoles sanitaires en vigueur et du plan de reprise graduée de l’activité. A quelques semaines de la saison estivale, la ministre de la Culture a souhaité accompagner les festivals, en créant un fonds destiné à compenser les pertes d’exploitation des manifestations, dont les dépenses et recettes sont affectées par les mesures sanitaires.Ce fonds de 30 M€ est géré par le Centre National de la Musique (CNM) pour les festivals de musiques et de variétés (20 M€) ainsi que par les Directions régionales des affaires culturelles, les Directions des affaires culturelles, et l’administration centrale du Ministère de la Culture, pour les festivals des autres disciplines artistiques (10 M€).

Un rôle important dans le dynamisme de nos territoires

Les festivals dont la programmation musicale ou de variétés représente au moins deux tiers  de leurs propositions artistiques sont invités à se reporter pour toute information et demande d’aide sur le site du CNM.

Pour les autres festivals (arts visuels dont la photographie, danse, théâtre et arts associés, festivals pluridisciplinaires ou jeune public, cinéma et médias, lecture et livres, bande dessinée, patrimoine, architecture), un formulaire en ligne est accessible sur le site Mes démarches du ministère de la Culture. Ce formulaire est transmis pour l’examen du dossier à la Direction régionale des affaires culturelles ou la Direction des affaires culturelles territorialement compétente, qui vérifie les critères de recevabilité et décide de l’attribution et du montant de l’aide. Les conditions d’éligibilité, de dépôt et d’instruction des demandes sont détaillées sur chacun des espaces en ligne.

L’édition 2020 de l’enquête sur les pratiques culturelles des Français, publiée par le département des études, de la prospective et des statistiques du ministère de la Culture, révèle que près de 20 % des Français déclarent fréquenter un festival chaque année. Un public d’une grande fidélité qui ne cesse de s’accroître. Et un chiffre qui dit, alors que le 28 juin, va s’ouvrir, en clôture du Printemps de Bourges, la deuxième édition des États généraux des festivals, combien les festivals comptent dans notre vie culturelle et l’importance de leur rôle dans le dynamisme de nos territoires.

Source : culture.gourv.fr