Ralita, Lendrema, Bozy et Velo sont éternels

Un événement chargé d’émotions, de bonheur partagé et de joie des retrouvailles. C’est ainsi que peut se décrire la première soirée d’anniversaire de Mahaleo – groupe mythique de Madagascar – célébrée à l’île de la Réunion le samedi 11 juin dernier. « Je vous invite à apprécier pleinement cet instant unique et précieux car c’était extrêmement compliqué de venir ici » a déclaré Dama, l’emblématique chef du groupe. Ce globe trotter qui a déjà parcouru le monde entier avec sa guitare, fait allusion aux nombreuses péripéties d’ordre administratif, rencontrées à Madagascar pour la destination Réunion, qui ont entraîné le report d’une semaine de ce rendez-vous tant attendu. Et le public a retenu le message : communion parfaite, avec le groupe tout au long de la soirée ! Une à une, les chansons du vaste répertoire de Mahaleo sont reprises en chœur par les fans, venus des 4 coins de la Réunion. Les murs du Centre culturel Ismaël Aboudou de Saint-Denis ont vibré au rythme des œuvres de Mahaleo jusqu’à… 2 heures du matin.

SOUS LE CHARME

Sur scène, un Dama égal à lui-même, tout sourire, brillant et charismatique, avec sa guitare et son harmonica. L’autre « légende » de Mahaleo, Bekoto, lui non plus, n’a pas changé : toujours aussi bourré de talent, direct et incisif, à l’image des chansons à texte, qui ont marqué toutes les générations. Les personnages légendaires des chansons de Mahaleo, comme Ralita, Lendrema, Velo ou Bozy n’ont pas pris une seule ride en 50 ans ! Ils sont devenus éternels grâce aux Taranaka, les fils des fondateurs du groupe qui accompagnent aujourd’hui Dama et Bekoto. Raolona, Dadah, Faffa, Charles et Nono sont partis pour un monde meilleur, mais leurs esprits continuent à régner au sein du groupe grâce à leurs dignes héritiers. Les fans de La Réunion, tout aussi exigeants que ceux de Madagascar, sont totalement tombés sous le charme de Maharo le fils de Dama ; Rôrô de Charle ; Pôpôly de Bekoto, Rado de Fafah et Benaivo de Nono. Aussi bien aux chants qu’aux instruments, la relève est assurée par cette nouvelle formation, qui a conquis le cœur du public. 

NOCES D’OR

Organisée par l’association humanitaire Les Enfants de Fianar (Ledef) présidée par Agnès Hoff et ses partenaires, la célébration continue à La Réunion. Après ce premier rendez-vous mémorable de Saint-Denis, « Mahaleo otronin’ny Taranany » était à l’espace Cap Marine à Saint-Pierre le dimanche 12 juin et sera à Saint-Paul le vendredi 17 juin. La diaspora malagasy de la Réunion est ravie de prendre part au 50e anniversaire de l’union de Mahaleo avec son public. Les noces d’or, ça se fête, pour perpétuer la légende.

Texte : Pana Reeve / Photos : Sébastien Marchal