Site d’informations culturelles de La Réunion

Site d’informations culturelles de La Réunion

17759896_816654728491953_31697462248490324_n
KABAYRASTA 2
Capture d’écran 2023-07-17 à 21.19.51
Logo-TÉAT-2023-carré-noir
DÉPARTEMENT
banniere-web-nature-culture
previous arrow
next arrow

Le chorégraphe et interprète Calixto Neto s’apprête à reprendre son spectacle Feijoada avec une nouvelle équipe d’artistes et de musiciens résidant au Portugal. Une communion autour d’une roda de samba, nourriture et danse ouvrent une réflexion sur l’héritage laissé par la colonisation et l’esclavage.  Calixto Neto bénéficie du soutien de l’Institut français, notamment pour ses projets à l’international.

Certaines pièces ont la capacité de perdurer dans le temps pour leur caractère intemporel, comme si elles venaient d’être créées à chaque fois qu’elles sont montrées.

Formé au théâtre à l’université Fédérale de Pernambuco, région du nord-est brésilien dont il est originaire, et à la danse au sein du Groupe Expérimental de Danse de Recife, Calixto Neto arrive en France en 2013. Il y poursuit son parcours au sein du Centre Chorégraphique National de Montpellier. Après avoir fait partie de la compagnie de la chorégraphe Lia Rodrigues, il entame plusieurs collaborations en tant qu’interprète avec des figures importantes de la danse contemporaine comme Volmir Cordeiro, Anne Collod ou Mette Ingvartse. En parallèle, il s’essaye à la création de solos, comme petites explosions, oh!rage et Outrar, d’après une proposition de Lia Rodrigues. Il développe ainsi un langage chorégraphique qui affronte les questions décoloniales et s’intéresse aux représentations et aux assignations des corps noirs ou LGBT+. Un travail qui l’amène en 2020 à reprendre le célèbre solo O Samba do crioulo doido, du chorégraphe Luiz de Abreu.

 

Culture Klic Réunion

GRATUIT
VOIR