Site d’informations culturelles de La Réunion

Site d’informations culturelles de La Réunion

17759896_816654728491953_31697462248490324_n
KABAYRASTA 2
Capture d’écran 2023-07-17 à 21.19.51
Logo-TÉAT-2023-carré-noir
DÉPARTEMENT
banniere-web-nature-culture
previous arrow
next arrow

Le Gran 20 desanm :

La Réunion et l’Afrique célèbrent l’abolition de l’esclavage

La Namibie et l’Afrique du Sud sont les pays invités d’honneur du Gran 20 desanm 2023 qui se déroulera les 19 et 20 décembre au Musée historique de Villèle. Un programme riche, qui mêle conférences, visites guidées et concerts, est proposé avec en point de mire l’exposition croisée « My Name is February ». 

C’est en présence de Itah Kandji-Murangi, ministre de l’Enseignement supérieur, de la formation et de l’innovation de la République de Namibie, ainsi que de Bongani Ndhlovu, directeur du Musée Iziko d’Afrique du Sud, que Cyrille Melchior, Président du Département, accompagné de la Conseillère départementale, Isabelle Erudel, a présenté le programme du Gran 20 désamn 2023 et inauguré l’exposition « My Name is February » au Musée de Villèle, ce lundi 18 décembre 2023. 

La Réunion et l’Afrique du Sud inscrivent leur histoire dans celle de l’esclavage. C’est pour mettre en commun cette histoire que le Département de La Réunion a signé une convention de partenariat avec Iziko Muséums of South Africa. Une démarche qui s’inscrit dans le projet du futur Musée Historique de l’Habitation et de l’Esclavage. La concrétisation de cette convention est un échange d’exposition entre le Musée de Villèle et le Slave Lodge Muséum, deux institutions patrimoniales qui abordent une même thématique centrée sur l’histoire de l’esclavage. 

« My Name is February » a été officiellement ouverte ce lundi 18 décembre, en présence d’une délégation de personnalités du monde politique d’Afrique du Sud et de la Namibie. « Le Département a voulu s’ouvrir sur l’extérieur, sur les pays d’origine des esclaves tels que Madagascar ou le Mozambique, sur la France qui a créé une Fondation pour la mémoire de l’esclavage et plus généralement sur les pays qui ont connu, comme nous, ce système d’exploitation totalement injustifiable. Nous avons ce passé en commun avec l’Afrique du Sud, qui en plus, a connu la ségrégation sous le régime de l’Apartheid », a souligné Cyrille Melchior. Cette fin d’année 2023 offre donc aux visiteurs des expositions croisées. Alors que les Africains découvrent une exposition des Archives Départementales, depuis le 1er décembre « The Name of Freedom », ce 19 décembre à Villèle, les visiteurs réunionnais pourront voir « My Name is February ».  

Ces deux expositions montrent un aspect essentiel de l’histoire de l’esclavage : la question de l’identité des esclaves, et plus particulièrement celle de la survivance des noms, qui leur ont été attribués durant la période de l’esclavagisme et au moment de l’abolition. Une première visite en émotion avec la poétesse, Diana Ferrus, autrice du poème, « My Name is February » qui a récité un extrait de son texte qu’elle déclamera à l’ouverture du Gran 20 Désanm en compagnie de Francky Lauret, poète, romancier et linguiste. 

Une commémoration qui débutera le 19 décembre à 18h30 du côté de la Chapelle Pointue avec les chœurs de la liberté. Suivront les rituels de l’enlèvement des colliers aux esclaves, la libération du Kan et le fleurissement du mémorial aux esclaves. Un programme riche avec l’autre exposition, celle des Lettres Patentes de 1723 ou Code noir. Plusieurs découvertes seront proposées avec l’œuvre éphémère en papier mâché de Genathena « Mélodie de l’eau. Mes pieds nus sur les sentiers Marron je renais ». Des marrons, il en sera question avec le parcours proposé pour suivre les traces d’un esclave parti en marronage. Des visites guidées du chantier archéologique et de l’ancienne maison des maîtres seront également possibles. « Il faut que nos institutions collaborent pour porter cette histoire de l’esclavage, pour qu’elle reste vivante. L’histoire n’a de sens que si elle est partagée », a précisé le directeur du musée Iziko, Bongani Ndhlovu. 

Un temps de mémoire pour un Gran 20 Desamn également en musique avec un grand podium qui accueillera une création originale du Trio rajery – Salangane, le groupe Kiltir ou encore Jim Fortuné et les marmailles la Kour du ôté du Villaz manzé. 

Retrouvez le programme complet du Gran 20 Desamn sur departement974.fr

Culture Klic Réunion

GRATUIT
VOIR