Site d’informations culturelles de La Réunion

Site d’informations culturelles de La Réunion

17759896_816654728491953_31697462248490324_n
KABAYRASTA 2
Capture d’écran 2023-07-17 à 21.19.51
Logo-TÉAT-2023-carré-noir
DÉPARTEMENT
429670118_709149904742285_7177218706804467169_n
previous arrow
next arrow

Fonnkèr lumineux et « 4 ti mo » enflammés

Hier, samedi 26 février, Ziskakan et nos artistes partenaires ont fait monter la température dans le Bisik. Avec une ouverture de soirée poétique et engagée en compagnie de Bertrand Robert et Beurty Dubar ; une installation lumineuse signée BlindOff et enfin inaugurée ; un Gilbert Pounia survolté et un couvre-feu repoussé à 23h00, la soirée s’est prolongée et a tenu toutes ses promesses pour le plus grand plaisir du public venu en nombre clôturer ce mois de février en beauté.

Masqués mais motivés pour un nouveau concert assis qui ne tient évidemment toujours pas debout, le public du Bisik a toutefois plus que jamais répondu présent pour une soirée au Bisik mémorable et sold out dès le début de la semaine.

Une soirée qui a débuté entre fureur et douceur avec les fonkèr inspirés de Bertrand Robert et Beurty Dubar qui manient les mots avec délicatesse et une verve de fer dans leurs voix de velours. L’occasion également pour Mickaël Maillot, directeur du Conseil de la Culture, de l’Éducation et de l’Environnement d’annoncer l’ouverture du concours Lankréol 2022, concours d’écriture en créole réunionnais récompensé par le Gran Pri Honoré, en l’honneur de l’écrivain et poète bénédictin, Daniel Honoré, disparu en 2018

Remporté en 2021 par Beurty Dubar, LanKRéol est un concours littéraire qui se tient à La Réunion depuis 2004 et qui vise à encourager l’expression littéraire en créole réunionnais, quelle qu’en soit la graphie. Inscrivez-vous ! Informations ici : (https://ccee.re/lancement-konkour-lankreol-2022/).

Un premier déluge d’émotions émaillé d’une brève averse et illuminé par la création brillante de Blindoff enfin inaugurée grâce à la nuit… Un Tetris géant de réservoirs translucides emplis de leds synchronisés qui ont rythmé toute la soirée avec élégance.

Koté jardin entre leds et vidéo-projection, koté sén en mode gradins ou koté kour aménagé pour l’occasion, tout le monde était en ébullition durant l’installation du groupe star de la soirée et tant attendu : ZISKAKAN !

Les premières notes de Gilbert Pounia et ses musiciens de talents ont tout de suite donné le ton d’une soirée qui s’annonçait explosive. Véritables guitar hero, Clency Sumac et Adrien Pigeat donnaient le ton rock des nouveaux arrangements des titres de l’album « Kaskasnikola ». Wazis Loy Pounia à la basse mais aussi à la flûte s’impose avec efficacité. Frédéric Riesser, impérial, comme toujours, à la batterie et Damien Hervio aux claviers enlevés, complète le tableau de cette formation rajeunie qui porte un Gilbert Pounia flamboyant au firmament.

La chaleur et la passion qui se dégageait hier soir de la scène du Bisik était hautement contagieuse !  Les morceaux se sont enchainés avec une nouvelle énergie plus rock que kamais mais toujours authentique.

Avec « Siraz la nuit » « nou la met la min ansanm », na « Lès la po kabri gazouyé » « Kont mon kèr ». Bana la Chante pou moin selman 

 « 4 Ti Mo »  «  Kaskasnikola », bien sûr,  mais aussi des incontournables :  « Ral si ton koukoune », «  Bato Fou » mais aussi « Romans pou Rico » et bien d’autres titres inoubliables.

Rejoint sur scène par Dédette Saint-Pierre et Patricia Philippe le groupe entonne avec passion un succulent « Bonbon » suivi d’un « Saïgon » tonitruant !

« Kala » et « Saarang  »  Trozour », « Trwa pyès lor », «  Roséda », « 32 désanm »,  « Nasyon »… Le public chante en chœur avec ferveur et passion.

La fin du concert est imminente, l’ambiance est à son apogée et le public en réclame encore…Généreux, comme à son habitude, Gilbert nous offre une version guitare-voix de « Romans  la o » avant de se prêter au jeu des selfie avec bienveillance.

Une soirée exceptionnelle qui nous a fait du bien à tous et qui semble annoncer des jours meilleurs même si ailleurs, en Ukraine entre autres, le monde vacille et la guerre entamée nous rappelle la folie des hommes. 

Espérons que la désescalade suivra son cours pour qu’enfin nous puissions célébrer le retour des concerts DEBOUT ! En attendant, la semaine prochaine…REPRISE DES CONCERTS LES VENDREDIS SOIRS !

Texte et photos : BISIK

Culture Klic Réunion

GRATUIT
VOIR