Dans tous les secteurs artistiques, des projets innovants s’apprêtent à bouleverser notre paysage culturel. Premier volet de notre série d’été : une application pour prendre en compte l’affluence dans les musées (1/3).

« L’un des premiers freins à l’accès aux musées est d’ordre pratique : il s’agit de la crainte des visiteurs face à l’affluence dans ces établissements », rappelle Gautier Hauser, responsable du développement des partenariats culturels au sein de l’entreprise Affluences, et porteur du projet « Affluences Musées ». Un rapport du Comité Régional d’Ile-de-France confirme ce constat en précisant que « [le fait d’]être bien renseignés permet [aux visiteurs] d’éviter le stress, de se rassurer sur les raisons et les conditions de cette attente ». A ce premier enjeu s’en rajoute un second, tout aussi primordial : la visibilité des musées à travers la communication digitale. « L’équipement des musées en outils numériques adaptés aux besoins des visiteurs joue un rôle significatif dans leur rayonnement », souligne Gautier Hauser. A l’heure actuelle, il n’existe pas d’interfaces regroupant les informations pratiques de visite des musées. Les potentiels visiteurs sont donc contraints de fouiller un par un les sites des musées pour connaître leur programmation, ou encore le tarif des billets d’entrée. C’est à cette double problématique que le projet « Affluences Musées » entend apporter une réponse.

Un outil novateur pour communiquer sur l’affluence en temps réel

« Affluences est une application mobile, lancée en 2014. Son objectif initial était de permettre aux étudiants de savoir quel était le meilleur moment pour aller dans leur bibliothèque et trouver une place », explique Gautier Hauser.  Le service a rapidement fait carton plein, tant du côté des universités que du public étudiant. Dès lors, les fondateurs s’interrogent sur sa potentielle application au secteur culturel et touristique. « Nous n’avions aucune certitude concernant la demande des établissements culturels, mais nous savions, en revanche, que ces derniers rencontrent des problèmes de gestion des flux avec, par exemple, la formation de longues files d’attentes aux entrées », analyse Gautier Hauser.

La solution proposée par « Affluences Musées » permet, en premier lieu, de mesurer l’affluence en temps réel. « Les établissements culturels savent, grâce à la billetterie, combien de personnes ils accueillent chaque jour mais c’est souvent imparfait : les personnes ayant accès gratuitement au musée sont-elles bien comptabilisées ? En cas de billet unique, comment savoir où va le public à l’intérieur de l’établissement ? », fait valoir Gautier Hauser. Au-delà de la fréquentation, l’équipe d’Affluences gère également les données liées à l’occupation, soit au nombre de personnes présentes, à un instant T, dans l’établissement. « Nous développons des outils permettant de récupérer les données d’entrées liées à la billetterie et de contrôler, en temps réel, l’accès des visiteurs au musée, en prenant en compte le moment où ils en sortent », déclare Gautier Hauser. Ces données permettent d’instituer des jauges de visiteur par espaces, voire par sous-espaces, au sein du musée. Grâce à des capteurs spécifiques, l’équipe d’Affluences est également à même de transcrire une file d’attente en temps d’attente – un dispositif déjà testé avec succès au Château de Versailles.

Une prévision d’affluences est également proposée. Les données récoltées par le biais des capteurs peuvent en effet être agrégées, grâce à un algorithme, avec d’autres facteurs tels que le calendrier scolaire, ou encore le nombre de personnes ayant visité la page du musée sur le site internet d’Affluences. « Aujourd’hui on consulte la météo, demain on consultera l’affluence pour planifier sa sortie culturelle », se réjouit Gautier Hauser.

Des informations accessibles au sein d’une seule et même application

L’ajout d’une interface « Musées » sur l’application Affluences permettra donc aux visiteurs de choisir les horaires de visite les plus avantageux pour eux, tout en aidant les musées à s’organiser pour recevoir au mieux leurs publics. Le projet ne s’arrête là : « l’utilisateur pourra chercher un musée en fonction de plusieurs critères, ne se limitant pas à l’affluence de visiteurs à un instant T », précise Gautier Hauser. Les établissements publics pourront également être sélectionnés en fonction de leurs horaires, ou encore des services proposés, facilitant ainsi la préparation des visites et leur organisation. « Si on cherche à faire une sortie culturelle après le travail, par exemple, il sera possible de filtrer résultats pour ne voir que les musées ouverts après 19h », explique Gautier Hauser.

Affluences dispose déjà de plusieurs partenaires culturels tels que le musée du Louvre, le musée d’Orsay ou encore la Cité des Sciences, qui ont confirmé que la solution était techniquement réalisable. « Le besoin commun exprimé par ces établissements – pourtant différents par leur taille, leur thématique, leur public – nous renforce dans l’idée que le développement de notre solution au sein du secteur culturel est pertinent », analyse Gautier Hauser. Le portail « Affluences Musées » sera, lui, prochainement expérimenté en lien avec le Musée d’Archéologie nationale, au château de Saint-Germain-en-Laye.

L’équipe d’Affluences commence également à travailler sur la réouverture des établissements culturels. La crise sanitaire a en effet donné au projet une dimension nouvelle. « Avant nous parlions de jauge de confort. L’idée c’était de proposer au visiteur un taux d’occupation qui lui permette d’évaluer si le confort de visite, dans un établissement donné, était au rendez-vous », observe Gautier Hauser. « Aujourd’hui nous sommes vraiment dans une optique de sécurité, soit la nécessité de respecter le nombre de personnes présentes dans une surface déterminée », reprend-il. Les établissements culturels sont en effet tenus d’accueillir les visiteurs suivant des règles précises, et les solutions de comptage ainsi que les systèmes de réservation proposés par Affluences s’avèrent des alliés précieux dans cette reprise progressive.

L’appel à projet Services Numériques Innovants

Le projet « Affluences Musées » a été sélectionné et soutenu par le Ministère de la Culture dans le cadre de l’appel à projet Services Numériques innovants (SNI). Ce dispositif, lancé en 2012 et rénové en 2016, est dédié au financement et à l’accompagnement de solutions numériques inédites. Son objectif ? Soutenir la réalisation de solutions innovantes par des acteurs de l’écosystème de l’économie numérique ainsi que leur expérimentation au sein d’un ou de plusieurs acteurs culturels

L’appel à projet SNI s’adresse à des entreprises, associations ou laboratoires de recherche. Il cible spécifiquement des solutions basées sur des technologies encore peu répandues dans le champ de la culture ou susceptibles de participer à la création de nouveaux usages numériques pour les acteurs culturels. Le projet candidat doit également répondre aux objectifs de démocratisation culturelle et d’accès à la culture portés par le ministère de la Culture.

En 2017, 20 projets ont été choisis parmi les 101 candidatures reçues dont « Affluences Musées »

Source culture.gouv.fr