L’amour platonique est un volcan sans éruptions