Dans le cadre de l’exposition du Louvre à La Réunion , le président de Région Didier Robert , s’est rendu au musée du MADOI à l’occasion de la fin de l’accrochage des oeuvres ce mardi 15 Juin aux cotés de Xavier SALMON  , conservateur général et directeur du département des arts graphiques du Musée du Louvre .
« Résonances »est le nom donné à cette exposition qui se tiendra jusqu’au 15 octobre 2021 ,une première à la Réunion et dans les DOM-TOM.Une reconnaissance de la qualité des collections des musées réunionnais labellisés  » Musée de France « . À l’origine de ce projet , Jean-Luc Martinez , président -directeur du Louvre , qui a souhaité développer l’action territoriale du plus grand musée de France .
La Réunion accueille aujourd’hui cet évènement né d’un partenariat tripartiteRégion-Département-Louvre décliné en 5 expositions temporaires , en simultanée , qui sont construites sur le principe d’un  » dialogue  » entre les oeuvres du Louvre et celle issues des collections locales . Les visiteurs sont invités à passer de lieu en lieu pendant toute la durée de l’opération . Ces expositions sont le résultat d’une collaboration étroite entre les équipes scientifiques des musées de la Réunion et celle du département des arts graphiques du musée du Louvre .
Dans chacun des lieux retenus , une thématique différentes est développée :
– au Muséum  d’Histoire Naturelle : une correspondance entre la riche collection d’animaux naturalisés en correspondance avec des dessins de Pieter Boel , d’après les animaux de la ménagerie de Louis XIV à Versailles ,
– au Musée Léon-Dierx :  une correspondance entre les collections de la 1 ère moitié du XIX  siècle , des dessins témoignants de la diversité des genres ( peinture d’histoire , exercices académiques , portraits paysages , natures mortes ) et permettant de découvrir des oeuvres des grands maitres comme Ingres , Delacroix , Géricault …
– au Musée de Villèle  : autour du plan de Paris par Turgot , illustrant du voyage que Monsieur Desbassy a accompli à Paris  par l’exposition de dessins et d’estampes
montant les monuments , les lieux et les personnages qui marquèrent le voyageur .
au Musée Stella Matutina : une correspondance entre le travail agricole à la Réunion et le travail en Europe sous l’Ancien Régime , dans la salle d’exposition temporaire du musée .
– au Musée des Arts Décoratifs de l’océan Indien ( MADOI ) : l’exposition traite de la vie quotidienne à Bourbon et en Europe au 18ème siècle , dans la salle d’exposition temporaire à Maison Rouge à Saint-Louis et la villa de la Région à Saint-Denis .
Chaque établissement aborde ainsi une thématique qui lui est propre , mettant en relation ses collections avec celles du Louvre .Au total , près de 200 oeuvres sont visibles par les Réunionnais .