Mêlant musique et danse, le spectacle de la compagnie Pas si Flore « Où sont passées les couleurs » a ravi les plus petits (et leurs accompagnants) à l’occasion de la saison du Guétali 2020-2021. Retour sur une expérience sensorielle. Les bébés aussi ont le droit à leurs spectacles ! La musicienne Éléonore Guillaume et la danseuse Cindy Caraguel ont porté durant la saison du Guétali 2020-2021 leur spectacle « Où sont passées les couleurs ? » à travers quatorze lieux accueillant des enfants de 0 à 3 ans. À travers une expérience sensorielle originale les deux complices ont associé notes, couleurs et textures.

« À l’origine de ce spectacle, explique Cindy Caraguel, il y a eu une demande de l’opération Première pages en 2019. Nous avions pour défi de partir d’un livre sans pour autant le reprendre intégralement. Nous avons extrait certains thèmes de l’œuvre « Où est donc passée la chaussure de Jules » de Cécile Hoarau pour ensuite créer un nouveau spectacle. » À la suite de cette première expérience, la pièce prend forme autour de l’histoire d’un arc-en-ciel qui a perdu toutes ses couleurs. Chacun des sept tableaux met en lien une note, une couleur et un élément. Sur scène, Éléonore utilise des instruments au son doux comme la senza, tandis que Cindy va danser avec un bout de tissu, créer une interaction avec les enfants.

« Les plus petits sont déjà réactifs, explique Éléonore. On est toujours surprises de leurs réactions. » La musicienne utilise également son violoncelle, instrument le plus proche de la voix humaine. Le duo est né en 2018 de la rencontre de ces deux pédagogues sur un atelier commun. Elles se lancent dans une première pièce inspirée d’un livre jeunesse de Malo Grief, accompagné d’une musique de Debussy.

« Le guétali a été une super expérience, explique Éléonore. Nous sommes allées jouer dans des lieux isolés, comme une crèche à Cilaos, ou des quartiers populaires à Saint-Pierre. C’est précieux de toucher tous les publics. » Lors des rencontres, les deux artistes ont organisé des ateliers, onze, qui ont permis aux personnels des crèches visitées de découvrir de nouvelles techniques. Atout de taille, le spectacle utilise des instruments de musique qu’on retrouve dans les malles pédagogiques. « Nous avons également joué dans des classes passerelles et proposé dans la foulée un atelier pour les parents et enfants. » Les classes passerelles accueillent les enfants de deux ans et demi pour un premier contact avec l’école en compagnie de leurs parents. Pour cette tournée organisée dans le cadre du Guétali, la compagnie a reçu le support de l’association la Féé Mazine, spécialisée dans l’animation pour les enfants et qui a pris en charge la partie administrative. Le spectacle dure 25 minutes, le duo le propose encore. Les Pas si Flore seront au Kerveguen le mercredi 27 octobre pour un festival de musique pour les marmailles. En attendant leurs prochaines créations ?

Texte Nicolas Bonin

Photos ©Sandrine Turpin