Cultureklicreunion : Qu’emporterais-tu sur une île déserte ?

Kako : Je prendrais un tableau, « Les baigneurs » de Cézanne.

Cultureklicreunion : Si tu étais un plat de la Réunion ?

Kako : Un cari baba figue. 

Cultureklicreunion : Si un génie t’offre de réaliser 3 vœux, quels seraient-ils ?

Kako : 

– Me donner toujours l’envie de faire

– Voir mes enfants grandir

– Et je m’arrêterais là.

Cultureklicreunion : Que représente le mot culture pour toi ?

Kako : Je fais une différence entre culture et art. La culture c’est la sphère qui englobe les arts mais aussi nos histoires et traditions, nos manières de vivre. Pour moi c’est ce tout qui émerge en terme artistique, dans une sphère où est présent notre passé, notre histoire et notre rapport à nos ancêtres et notre environnement.

Cultureklicreunion : Tu te vois comment dans 10 ans ?

Kako : Vieilli mais en forme (rires). J’ai pas vraiment de plan. Je n’ai plus cette préoccupation là. Ce qui m’intéresse avant tout c’est de faire des choses qui ont du sens pour moi. 

Cultureklicreunion : Quel est le mot créole que tu adores employer ?

Kako : Piédbwa est un mot magnifique. Quand on dit bois de quelque-chose, « Bois blanc », « Bois de joli coeur », ce sont des endémiques, des plants d’ici. Et quand on dit pied, « Pied de mangue », « Pied zavocats »,  « Pied de flamboyants », ce sont des arbres exotiques qui sont venus avec l’Homme. Piédbwa fait le lien entre ces deux aspects de l’arbre, un avec un aspect très identitaire, de respect, où ils étaient là avant nous, avec cette connotation de guérison. Pié est plus concret, plus domestique.

Cultureklicreunion : Quelle chanson te file la pêche à coup sûr ?

Kako : Un bon Peter Frampton des années 70. 

Cultureklicreunion : L’île de la Réunion en une définition selon toi ?

Kako : Un nouveau monde. 

Cultureklicreunion : Une personnalité de la Réunion qui t’as influencé ?

Kako : Le poète Boris Kamaneya m’a beaucoup fasciné, mais il y a aussi des gens qui ont réfléchi et pensé comme Alain Lorraine… Je ne pourrais pas tout citer tellement il y en a. 

Cultureklicreunion : Une soirée en tête à tête avec…

Kako : Les philosophes Edgard Morin ou Michel Serres. 

Propos recueillis par Maeva Mansard .

Photos Bruno Bamba ( CD )