Site d’informations culturelles de La Réunion

Site d’informations culturelles de La Réunion

17759896_816654728491953_31697462248490324_n
KABAYRASTA 2
Logo-TÉAT-2023-carré-noir
DÉPARTEMENT
421167547_952851769611529_4411408962750123202_n
3 modif
previous arrow
next arrow

Sylvia Gathoni (aka Queen Arrow), icône de la scène e-sport africaine

La joueuse de Tekken kenyane Sylvia Gathoni (aka Queen Arrow) s’impose désormais comme une icône de la scène e-sport africaine et internationale. A l’occasion de la Nairobi Comic Convention (NAICCON), SAGES (Services for Africa Gaming and Esports), en partenariat étroit avec l’Institut français, a organisé les Swahili Esports Champions les 18 et 19 novembre 2023. Dans ce cadre le Queen Arrow Invitational a rassemblé huit joueuses exceptionnelles de TEKKEN 7, sélectionnées par Sylvia Gathoni elle-même, venues de 8 pays africains, pour se disputer le titre de la meilleure joueuse de TEKKEN en Afrique. 

Je dois m’assurer d’être un exemple pour les autres femmes, et pour tous ceux qui aspirent à travailler dans l’industrie du gaming.

Depuis déjà plusieurs années, la jeune joueuse kényane Sylvia Gathoni Whaome, connue comme Queen Arrow, s’impose sur la scène internationale du e-sport. Spécialisée dans les jeux de combat, elle joue en particulier à la série Tekken, l’iconique saga développée par Bandai Namco Games. Initiée dès son plus jeune aux jeux vidéo, aux côtés de son père et de ses frères, Sylvia Gathoni s’était pourtant d’abord lancée, en amateur, sur la série rivale Mortal Kombat, lors d’un tournoi à la East African Gaming Convention. Dès l’année suivante, elle opte finalement pour Tekken 7, dont la scène e-sport est en plein essor en Afrique de l’Est. Après plusieurs compétitions réussies, elle est la première femme africaine à être signée dans une équipe étrangère, XiT Woundz. Le début d’une carrière internationale qui l’amène à remporter en 2019 son premier tournoi d’ampleur, le Safaricom Blaze Esports Tour. 

Articles Similaires

Culture Klic Réunion

GRATUIT
VOIR